Andreas Ruhlmann

PREMIUM CLIENT MANAGER À IG BANK

Andreas Ruhlmann, diplômé de la John Molson School of Business à Montréal et détenteur du CAIA (Chartered Alternative Investment Analyst), a évolué plus de 10 ans au cœur des salles de marchés de Saxo Bank et de la Banque Nationale du Canada. Il rejoint IG Bank en février 2014 afin de mettre son expérience au profit des clients Premium de la banque.

Spécialiste du marché des devises, des actions et en analyse technique, Andreas développe également de nombreuses formations sur les stratégies de trading, l’analyse graphique, la gestion de risque et la psychologie du trader. Découvrez les formations sur ig.com

Les opinions exprimés dans ce Blog sont celles de Andreas Ruhlmann et non de son employeur.

La bourse américaine à son plus haut historique: le début d'un marché haussier séculaire?

Le S&P500, l’indice des 500 plus grandes entreprises américaines, proche de son plus haut niveau historique, les préoccupations croissantes se posent quant à sa capacité de poursuivre sa hausse.

La hausse depuis le bas de Mars 2009 à aujourd’hui est certes impressionnante, mais en observant la situation dans son ensemble, l’indice n’a dépassé le niveau de pré-crise que depuis une année et demie. Lors du crash de 1972, le S&P 500 a poursuivi sa hausse pendant 7 ans et 180% depuis le niveau d’avant-crise. En 1987, celui-ci s’est élevé pendant 10 ans et a augmenté de 360%. 

L’indice se situe actuellement à environ 30% au-dessus du niveau d'avant-crise de 2008. Il n’est donc pas impossible de voir la hausse se prolonger encore longtemps.

A en juger par les chiffres macroéconomiques aux Etats-Unis, l'économie américaine poursuis son essor. Les bénéfices des entreprises continuent de surprendre et de s’accroître. L’emploi est solide avec plus de 200'000 postes créés sur les 6 derniers mois et un taux de chômage à 5.9% qui soutient la consommation, le crédit des ménages et des entreprises ainsi que leurs solvabilités. Même le déficit budgétaire est sous contrôle à moins de 3% du PIB. Le seul point négatif provient du logement encore bien en deçà des sommets de 2006, mais qui, après un passage à vide en fin 2013, a repris le chemin de la hausse.

En Europe, l’économie reste en stagnation. Néanmoins, l'utilisation de mesures monétaires non-conventionnelles par le rachat d’actifs de la BCE va enfin permettre aux entreprises d’accéder au crédit; ce qui devrait être favorable sur le long terme. L'affaiblissement de l’euro aide également les exports et des pays comme la France à être plus compétitifs.

Quant à la Chine, qui va sûrement voir un ralentissement de sa croissance en 2014, son chiffre de l'inflation est à 2,3%, bien en deçà de son objectif de 3,5%, ce qui pourrait finalement permettre au gouvernement d’apaiser ses efforts de resserrement budgétaire.

Globalement, il semble clair que l'économie américaine a pris son envol et qu'aucun atterrissage brutal est à prévoir ni en Europe ni en Chine. Si une correction du marché n’est pas exclue, celle-ci devrait être de courte durée. A moins bien sûr d’une crise géopolitique globale, ce qui est plutôt difficile à prévoir.

Le pari sur l’avenir à très long terme sera de voir si ces injections colossales de liquidités par les banques centrales auront servi, ou non, à créer de la richesse.

 

Veuillez noter que les informations présentes dans cet article ne constituent pas une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."