Andreas Ruhlmann

PREMIUM CLIENT MANAGER À IG BANK

Andreas Ruhlmann, diplômé de la John Molson School of Business à Montréal et détenteur du CAIA (Chartered Alternative Investment Analyst), a évolué plus de 10 ans au cœur des salles de marchés de Saxo Bank et de la Banque Nationale du Canada. Il rejoint IG Bank en février 2014 afin de mettre son expérience au profit des clients Premium de la banque.

Spécialiste du marché des devises, des actions et en analyse technique, Andreas développe également de nombreuses formations sur les stratégies de trading, l’analyse graphique, la gestion de risque et la psychologie du trader. Découvrez les formations sur ig.com

Les opinions exprimés dans ce Blog sont celles de Andreas Ruhlmann et non de son employeur.

L'or continuera de grimper - 5 raisons

En hausse de plus de 25% depuis le début d’année, l’or continue de grimper et ne s’arrêtera probablement pas là. Voici 5 raisons:

Les taux bas valorisent l’or

Les taux de rendements réels et nominaux sont extrêmement bas, voire négatifs. Comme l’or ne paie aucun intérêt ni de dividende, il y a généralement un coût d’opportunité associé au métal jaune. Hors ce coût est actuellement nul. Aujourd’hui, lorsque vous achetez une obligation du gouvernement suisse, allemand ou japonais, vous payez de l’intérêt même sur des échéances à long terme.

Autrement dit, prêter de l’argent est devenu un privilège. La politique de taux bas appliquée par les banques centrales est principalement en cause, et rien ne laisse présager un changement. Bien au contraire, depuis le vote du Brexit les banquiers centraux en ont remis une couche et dans un tel contexte, l’or apparaît bien plus attrayant.

A la recherche de protection contre la volatilité

L’achat de protection en cas de chute des marchés boursiers a atteint des niveaux record selon le sondage des investisseurs institutionnels de BAML du mois passé. Alors que les actions atteignent les plus hauts de l’année, la chute potentielle pourrait être d’autant plus brutale. La plupart des investisseurs n’ont pas confiance en ce marché et continueront à chercher à se protéger.

L’or prend généralement de la valeur en période de forte volatilité, et cela pourrait arriver très prochainement. Selon une étude de Blackrock, la volatilité a tendance à augmenter drastiquement 30 jours avant les élections américaines.

Brexit – ce n’est que le début

Le Brexit n’aura pas inquiété les marchés bien longtemps, pourtant les données macro-économiques indiquent tout le contraire. Les indicateurs de sentiment (PMI, ZEW, IFO) montrent une baisse de confiance nette des acteurs de l’économie réelle, surtout dans les pays développés. Une fois l’article 50 du traité de Lisbonne déclenché, cela provoquera le début des négociations officielles de sortie qui dureront 2 ans au minimum.

Des 27 pays du bloc, tous sauf trois veulent imposer au Royaume-Uni la libre circulation des personnes pour accéder au marché unique. Hors, c’est justement ce dont les Britanniques ne veulent pas. Les négociations n’iront pas sans clash, et cela prendra encore une dimension supérieure à ce que nous avons vécu avec la Grèce qui déjà avais pesé sur les marchés.

Le Yuan et sa dévaluation n’ont pas dit son dernier mot

Le Brexit semble avoir éclipsé la raison des mini crashs d’août 2015 et février de cette année. Pourtant, le dollars US reprend le chemin de la hausse et le Yuan a atteint un nouveau plus bas depuis 2010. Cela risque d’augmenter la fuite de capitaux hors de la Chine et ainsi d’accélérer encore la chute de la monnaie chinoise. Les partenaires commerciaux de la Chine, soit la quasi-totalité des pays, y perdraient au change.

L’or est à un point d’inflexion 

Depuis le plus haut historique atteint en septembre 2011, le bullion est entré dans un mouvement baissier. Si la tendance secondaire à court-moyen terme est repassée à la hausse, la tendance primaire sur le graphique mensuel reste pour le moment sur la pente descendante. Cependant, l’or est à un point critique. Une cassure en cours de clôture mensuelle au-dessus de la droite de tendance primaire (autour de $1400), ouvrirait la voie pour les précédents sommets à $1800 et $1900.

Dans un monde où tout est cher et rien ne paye, l’or a des atouts à faire valoir et représente un moyen de diversification non négligeable à détenir dans tout portefeuille.

 

 

Veuillez noter que les informations présentes dans cet article ne constituent pas une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."