Marmierpascal

DIRECTEUR DE SWISSNEX CHINA

Après avoir passé plus de 10 ans à Boston, Pascal Marmier a récemment rejoint un autre réseau swissnex, celui de Chine basé à Shanghai. Passionné de science et d'innovation, il travaille avec son équipe à promouvoir l’excellence de la Suisse dans ces domaines, renforcer les liens académiques en Chine et créer une communauté d’innovateurs et d’entrepreneurs. Gradué de l’Université de Lausanne, Pascal a aussi suivi une formation postgrade à Boston University et obtenu un MBA de MIT. En plus de chercher les meilleurs talents en science et technologie, il essaie aussi de trouver les meilleurs endroits pour courir dans une ville à forte densité de population.

L'innovation dans l'agriculture en Chine

Une des images fortes de la venue du Premier Ministre chinois en Suisse est celle de sa visite dans une ferme. A première vue, on pourrait penser qu'il s'agit uniquement d'une balade bucolique, mais les intérêts chinois pour les innovations et le savoir-faire dans le domaine de l'agriculture sont très grands. En 2012, le gouvernement avait annoncé de gros investissements dans le domaine et plusieurs nations travaillent étroitement avec la Chine. Les Hollandais, par exemple, ont signé plusieurs accords de partenariat qui visent à favoriser le développement de nouvelles technologies dans les exploitations agricoles. 

Des opportunités pour l'innovation dans l'agriculture existent notamment en connection avec:

  1. La sécurité alimentaire. Les Chinois restent très inquiets de ce qu'ils trouvent dans leur assiette. Du coup, c'est toute la chaîne alimentaire qui est en train de se moderniser. Authenticité, traçabilité, de nombreuses technologies visent à rassurer le consommateur tout en prévenant les irrégularités parmi les intermédiaires. Il reste encore beaucoup à inventer par exemple en utilisant les médias sociaux ou les technologies liées à "l'internet des objets".
  2. L'urbanisation. Le manque de place en zone urbaine pousse déjà certains à réfléchir à l'utilisation de bâtiments comme fermes urbaines. Au-delà des jardins sur les toits, on parle par exemple d'agriculture horizontale qui vise à produire, au milieu des villes, les produits agricoles nécessaires pour nourrir la population.
  3. L'environnement. Pourquoi ne pas utiliser le cycle de production agricole comme moyen de réduire les problèmes environnementaux? Réutiliser une partie de l'eau, essayer d'optimiser les systèmes de livraison, il existe beaucoup de moyens de repenser les systèmes traditionnels pour avoir plus de durabilité dans les villes. 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."