Bernard Radon

DIRECTEUR GÉNÉRAL DE COACHING SYSTEMS SARL

"Il y a chez Bernard Radon une quête perpétuelle pour comprendre les mécanismes de la stratégie et du management. Mais comment s’y prend-t-il pour coucher sur papier ce foisonnement d’expériences d'accompagnement de cadres et de cadres dirigeants? Je crois qu’il s’amuse à noter ses idées sur un petit calepin imaginaire. Il les transcrit ensuite sur des petits morceaux d’étoffe qu’il range soigneusement dans une boîte. Et quand le besoin de publier se fait pressant, il les sort, les trie, les arrange et enfin les coud soigneusement les uns avec les autres pour en faire un patchwork très ordonné dont l’image est non seulement cohérente, mais aussi d’une pertinence logique qui interpelle ses lecteurs. Il dit d’ailleurs en substance dans ses différents livres que l’on apprend à connaître son environnement par touches successives, comme si on reliait entre eux les morceaux d’un vaste puzzle. Au final, après avoir pris du temps, acquis et comparé toutes nos connaissances, c’est l’image d’ensemble qui se dégage: les organisations humaines dans toute leur complexité".

L'infinitude des entrepreneurs seniors

Après avoir été largué par les entreprises qui les cocoonaient, certains managers, vers la cinquantaine, cherchent à donner une nouvelle dimension à leur parcours professionnel. Est-ce bien raisonnable pour ces seniors de se lancer dans la création ou la reprise d'entreprises ? Quelles sont leurs motivations ? Quels leviers existentiels cela suppose-t-il ?

Avant de sortir du jeu

Redonner du sens à leur trajectoire professionnelle avant de sortir du jeu économique semble être une des raisons principales de la création ou reprise d'une entreprise. Bien formés, avec pour certains un parcours à l'international, l'arrêt brutal de leurs activités, alors qu'ils sont à la pleine force de l'âge, n'est pas envisageable. Leurs investissements personnels passés sont, pour eux, d'une absurdité évidente.

L'expérience de la liberté

Repenser le monde et le mettre à sa portée tout en respectant ses valeurs n'est pas anodin dans ce changement d'existence. Pour cela, les seniors s'investissent davantage dans des pratiques pour un monde plus durable.

Transcender le passé

"Laisser sa trace" permet aux seniors d'accepter leur condition professionnelle et d'exister à travers les aléas d'un monde économique, sans aucune protection. Ils se retrouvent face à leurs certitudes d'un monde qu'ils n'avaient pas connu aussi difficile.

Entreprendre ou creuser sa tombe

La dimension économique de survie n'est pas absente de la motivation de la création d'entreprise. Passé 55 ans, même avec un bon CV, la possibilité de retrouver un nouveau poste n'est pas une sinécure, surtout si les réseaux suisses du candidat ont été altérés par des séjours de longue durée à l'international. Même si leurs anciennes entreprises se sont montrées généreuses, les seniors n'ont pas amassés des fortunes pendant leur cycle de vie de cadre. Des dépenses parfois erronées, des divorces souvent dispendieux laissent peu de marges financières aux candidats repreneurs, surtout s'il s'agit d'une entreprise industrielle. Reste la sacro-sainte filière des sociétés de conseil. Bonne chance dans ce monde hyper saturé.

Alors que faire ?

Acquérir une société sur le marché est un long parcours dont les résultats ne sont pas garantis à court terme. L'anticipation est la clef de la réussite de ce passage à l'indépendance. Dès que la courbe de progression s'aplatit, il est grand temps de passer la tête dehors, de travailler ses réseaux, d'élaborer une stratégie de sortie. Les produits ou les services originaux sont rares et chers, d'autant que les capitaux ne sont pas à la portée de tous les repreneurs en devenir.

Source : d'après une libre adaptation de l'article de Martine Brasseur dans la Revue Française de Gestion d'octobre 2012.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."