Seydoux Jeremy Nb

PRÉSENTATEUR DU GENEVA SHOW

Depuis 2014, Jérémy Seydoux croque chaque vendredi les personnalités politiques à l’antenne sur Léman Bleu. Pied de nez amical au traditionnel Genève à chaud, le Geneva Show passe en revue pendant une heure l’actualité écoulée en compagnie d’acteurs de la société genevoise. Passionné de politique et de nouvelles technologies, Jérémy fait aussi partie de la rédaction de la chaîne qui depuis 2015 réalise ses sujets entièrement au smartphone. Il termine actuellement un bachelor en communication d’entreprise à l’ESM Genève.

L'épaule de trop

Édito diffusé dans le Geneva Show du 16 septembre 2016

Mercredi, la Coupole a tremblé. Après le téton de Sophie Marceau à Cannes, on a parlé que de ça: les épaules de Liliane Maury Pasquier à Berne. Glamour.

Joli coup de pub pour Liliane Maury Pasquier, une femme de dossiers. Il était temps, après 21 ans au parlement, car tout le monde avait oublié qui c’était. Il y a 13 ans pourtant, elle présidait le Conseil national. Mais entre-temps, une longue traversée du désert médiatique. De toute manière, Liliane n’a pas soif de lumière.

Mais son anonymat a été brisé cette semaine grâce à son culot. Liliane la punk et rebelle a osé porter une tenue provocante dans la salle du Sénat. La tenue provocante - attention, cachez les enfants! - une robe d’été. Collection signée Blanc du Nil. Pratique en pleine canicule. Mais interdite à Berne. Verboten im Ständerat. 

Car comme à l’entrée d’une boîte branchée, le Conseil des États dispose de son propre physionomiste: son Président, Raphaël Comte, le videur du Palais. Un djeuns qui ne rigole pas avec les fringues. Les hommes c’est costume-cravate; les femmes, épaules couvertes. 

Noble combat, mais permettez-moi quelques conseils, Raphaël - ou plutôt Cristiano. Après tout, vous êtes un peu notre Cristiano Cordula du Palais - car il y a encore du travail, si on veut relooker nos parlementaires jusqu’au bout. Par exemple: 

  1. Les chemises manches courtes portées avec une cravate bariolée.
  2. Les chaussures de marche portées avec un costume. Élégance bernoise.
  3. Last but not least, le sac à dos à roulettes pour transporter les dossiers. Pratique mais... à éviter pour être branché.

Voilà les vraies questions que les Suisses se posent. Et Franchement, Cristiano, y’a encore du boulot. Ça commence par le Sénat. Le reste, bien sûr, ça attendra.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."