2017 Portraits Julien Ld 1

L'organisologue

Julien Gueniat est le fondateur de l’Organisologie et l’auteur du livre «2h chrono pour mieux m’organiser». Il aide les entrepreneurs et les dirigeants à organiser l’essentiel pour avancer rapidement sur leurs projets sans se tuer au travail.

Le danger de la première information pour votre prise de décision

Face à un problème, faites très attention à la première information que vous prendrez en considération. Voici pourquoi:

Si je vous pose cette question:

Est-ce que nous avons plus de 500 blogueurs en Suisse...?

Puis...

À votre avis... combien de blogueurs vivent de leur activité en Suisse?

Alors le premier chiffre va influencer votre deuxième réponse (beaucoup d'études le prouvent).

Conséquence pour vous au quotidien?

Quand on cherche à prendre une décision, l'esprit attribue une importance disproportionnée à la première information.

Les premières impressions, les premiers chiffres, les premiers avis... font office d'ancre et tout sera évalué par rapport à ces premières informations qui ne sont pas forcément les plus fiables à considérer.

Dans le business, l'une des ancres les plus fréquentes est les décisions passées / tendances du marché.

Que faire contre l'ancrage?

1. Toujours chercher à voir le problème d'une autre perspective (celle du client, celle du ceo, celle de l'investisseur).

Il est intéressant d'utiliser d'autres approches plutôt que de garder la première idée / la première méthode.

2. Réfléchissez au problème dans votre coin (en écrivant) avant de demander un avis externe.

L'avis externe fonctionne comme une ancre. Dans un prochain e-mail je partage avec vous mon journal de décision... qui a comme but de réduire l'effet des ancres.

Donc... demandez des conseils, mais pas avant de vous êtes fait votre propre opinion.

3. Gardez l'esprit ouvert même si cela menace vos croyances actuelles

Cherchez de l'information et des opinions d'une multitude d'acteurs afin d'ouvrir vos perspectives.

4. Faites attention à ne pas créer des ancres chez les gens qui vous demandent des conseils.

Ne partagez pas votre point de vue avant que ceux-ci se soient fait une idée de la décision à prendre.

5. Faites très attention aux ancres lors des négociations. Réfléchissez à votre position et vos raisons avant de commencer la négociation.

Dans certaines situations, utilisez l'effet de l'ancre à votre avantage.

Par exemple si vous êtes un vendeur, vous pouvez commencer par annoncer un prix plus haut, (mais toujours réaliste).

Dans les prochains articles, vous découvrirez:

  • Le piège du statu quo...
  • Le piège des coûts irrécupérables...

Le but? Vous aider à réduire les mauvaises décisions.

Julien

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."