2017 Portraits Julien Ld 1

L'organisologue

Julien Gueniat est le fondateur de l’Organisologie et l’auteur du livre «2h chrono pour mieux m’organiser». Il aide les entrepreneurs et les dirigeants à organiser l’essentiel pour avancer rapidement sur leurs projets sans se tuer au travail.

4 Techniques pour cesser de se duper tout seul.

Nous préférons les mensonges qui rassurent que les vérités qui dérangent. Sauf que les mensonges qui rassurent ne nous aident pas sur le long terme... que faire?

Le biais de confirmation est l'un des biais les plus fréquents et les plus difficiles à gérer...

Daniel Kahneman résume très bien ce phénomène lorsqu'il dit que notre cerveau est une machine à sauter sur les conclusions.

Shane Parrish interviewe Daniel Kahneman et je me suis amusé à prendre des notes.... la note française de ce podcast anglais est dispo ici gratuitement.

Revenons au biais de confirmation.

Ce piège nous incite à prendre en considération les informations qui viennent supporter notre point de vue existant et rejeter les informations qui le contredisent.

En gros, si vous utilisez Evernote depuis des années... vous cliquerez plus facilement sur un article du genre "7 surprenants bénéfices d'Evernote" et vous éviterez de cliquer sur "7 raisons de quitter Evernote".

Pourquoi ce biais existe?

1. Nous avons tendance à décider inconsciemment avant de choisir consciemment.

2. Nous avons tendance à aimer ce que nous faisons déjà, ce que nous comprenons, et rejeter ce que nous n'aimons pas / ne faisons pas.

Ce biais se cache derrière cette citation: Ce n'est pas ce que nous ne savons pas qui nous pose des problèmes. C'est ce que nous croyons savoir (et qui est faux).

Que faire contre ce biais?

1. S'assurer de prendre en considération toutes les évidences disponibles avec la même rigueur. Éviter de considérer une information sans questionner celle-ci.

2. Demander à une personne que l'on respecte de jouer l'avocat du diable. Mieux encore: construire les contre-arguments soi-même: quelle est la plus forte raison de faire différemment? La deuxième raison? La troisième? En considérant les options avec un esprit ouvert.

(Je vous recommande d'avoir une personne qui peut vous aider dans les prises de décisions importantes)

3. Être honnête avec soi-même en questionnant nos motivations. Est-ce que l'on veut prendre la meilleure décision ou celle qui vient confirmer ce que l'on souhaite faire....?

En demandant des avis, faire attention aux questions (éviter les questions dirigées qui poussent l'interlocuteur à un choix XYZ).

4. Le plus important: ne pas s'entourer de gens qui disent oui à tout (par peur ou pour faire plaisir).

Prochainement vous découvrirez le piège du cadrage... et comment vous méfiez des questions innocentes...

Julien

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."