Mullerjulieweb

Journaliste

Du Chili à la Corée du Sud, en passant par Neuchâtel pour effectuer ses deux ans de Master en journalisme, Julie Müller dépose à présent ses valises à Genève pour travailler auprès de Bilan. Quand cette férue de voyages ne parcourt pas le monde, elle se débrouille pour dégoter des mandats dans les rédactions de Suisse romande. Tribune de Genève, 24 Heures, L'Agefi, 20minutes ou encore Le Temps lui ont déjà ouvert leurs portes. Formée à tous types de médias elle tente peu à peu de se spécialiser dans la presse écrite économique.

La marche pour le climat, inutile?

La marche pour le climat, inutile?

Environnement  Le 15 mars dernier, des milliers de personnes manifestaient sur les pavés de Suisse en faveur du climat. De 7 à 77 ans, le peuple est monté dans la rue pour scander son mécontentement. L’intérêt de cette manifestation? Bonne question. Est-ce pour obliger le gouvernement à nous forcer d’avoir un comportement eco-friendly? Ou bien pour réveiller les consciences de la tranche de population encore dans l’ignorance? Dans tous les cas, c’est peine perdue.

Au temps des suffragettes qui se battaient pour le droit de vote des femmes ou à l’époque des protestations pour la fin de la guerre au Vietnam, les manifestations avaient un but précis et des moyens revendiqués pour y parvenir. Aujourd’hui, manifester pour le climat est une bonne chose, mais par où commencer? A qui la faute?

Est-ce à l’Etat d’agir en taxant les multinationales, en nous interdisant de manger de la viande ou en nous contraignant à prendre les transports en commun? Ou est-ce au citoyen d’agir au lieu de se plaindre? L’enjeu du changement climatique nous dépasse tous, et crier dans la rue n’arrangera rien.

En réalité, si les 10 000 participants au mouvement avaient fait ces dernières années tous les efforts nécessaires au quotidien pour limiter leur impact environnemental, la situation serait moins dramatique qu’elle ne l’est actuellement. Nous avons besoin d’actions concrètes pour faire changer les choses, alors retroussons nos manches et rangeons nos pancartes. L’heure n’est plus à la révolte, mais aux agissements. Activons-nous!

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."