Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

JOURNÉES / Les bonnes tables du patrimoine

"A table!". Pour une fois, le menu se décrit de lui-même. Les prochaines "Journées européennes du patrimoine", dont la version suisse se déroulera les 13 et 14 septembre (1), tourneront bel et bien autour de la nourriture. Toutes ne resteront pas terrestres. Afin de remplir les cases disponibles, il a fallu jouer avec les mots. Neuchâtel proposera une "nourriture spirituelle" et des "carottes en bois" permettant de dater des vestiges lacustres. Le Valais ira encore plus loin en faisant visiter, à Sion, "la Maison de la Diète"... 

Que voulez-vous? Il faut à chaque fois trouver du nouveau et de l'inédit pour ces "Journées", qui en arrivent tout de même à leur vingt-et-unième édition helvétique, après avoir été inventées en France. Serait-ce leur origine ultra-jurassienne (j'ose l'adjectif)? Elles connaissent un plus grand succès dans les cantons romands, qui ont su se regrouper, qu'au delà de la Sarine. Les richesses genevoises, fribourgeoises ou même vaudoises apparaissent moindres, mais elles se voient habilement "vendues" par une jolie brochure carrée, distribuée gratuitement dans les musées et offices du tourisme. L'emballage, comme on sait, compte beaucoup de nos jours.

Hôtels et restaurants 

Je ne vais pas vous donner la liste complète des objets visibles ou des conférences à écouter. Il existe par ailleurs deux sites pour ça. Sachez donc qu'il y aura des logis en tous genres, du vénérable Hôtel de l'Ours de Bellelay (1696), récemment restauré, au pittoresque Hôtel de la Gare de Tavannes, construit en 1910, en passant par le prestigieux Beau-Rivage Palace d'Ouchy. Les restaurants seront bien sûr en vedette, même si la Romandie conserve peu de locaux historiques. Du Buffet de la Gare de Lausanne aux vieux bistrots genevois, il y aura cependant de quoi dévorer des yeux. Notons quelques oublis. Pourquoi L'Age d'or (du néo-baroque 1960) ou Bavaria (récemment sauvé) ne font-ils pas partie du voyage en notre ville? 

Avant d'arriver à la table, il faut labourer, cueillir ou vendanger. Ce samedi et ce dimanche permettront de parcourir quelques domaines préservés, en dépit de l'urbanisation galopante. Les serres des Rothschild à Pregny, construites vers 1860 par Joseph Paxton, l'architecte du Crystal Palace de Londres, seront accessibles, comme la ferme de la Touvière à Meinier ou les raccards valaisans de Lens, non loin de Crans-Montana. Un village possédant par ailleurs une ancienne auberge dotée de fresques murales remontant à la fin du XVIe siècle. Des peintures jugées suffisamment importantes pour faire l'affiche de l'édition 2014.

Un certain verbiage

Vu l'abondance des matières et la distance séparant souvent un lieu d'un autre, il semble difficile de proposer un choix. Il faudrait en plus avoir déjà vu des lieux cachés en temps ordinaire. J'avoue n'avoir ainsi aucune connaissance personnelle des fours à pain situés dans les environs de Moudon. Je vais donc vous proposer, un peu à l'aventure, cinq objets exceptionnels. Leur visite s'effectuera souvent sous forme de visites guidées, généralement bien faites. On s'y trouve aux antipodes du discours grotesque de certains politiciens. Quoique... Fallait-il vraiment dire dans la brochure que la ferme de la Touvière conciliait "la biodiversité, le respect de la nature, celui de l'environnement, la conservation du patrimoine tout en offrant un cadre propice à la convivialité et à l'échange"? Il y a là tous les mots à la mode donnant envie de fuir... 

(1) La France a retenu les 20 et 21 septembre.

 

Ma libre sélection, de Fribourg à Martigny

1) Les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem à Fribourg. La commanderie vient de se voir restaurée. Son origine remonte aux débuts du XIVe siècle. Il y a là des fresques du XVIe siècle aussi bien que des éléments peints et sculptés un peu plus tardifs. L'église voisine se verra également proposée en visite guidée (samedi 13 et dimanche 14 de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures). 

2) Conférences à la Maison Tavel. Quelques leçons d'histoire s'imposent. Samedi 13, Dominique Zumkeller racontera à 17 heures comment "Approvisionner une ville au XVIIIe et au XIXe siècle, le cas de Genève". Il sera suivi à 18 heures 15 par Cyril Duval avec "La République est servie! Les arts de la table à Genève". Marco Cicchini servira le dessert à 19 heures 30 avec "Une nourriture abondante, saine et bon marché, les enjeu de la sécurité alimentaire du XVIe au XIXe siècle". 

3) L'ancienne Ecole de Chimie restaurée. On sort du sujet. Mais il y avait des années que le bâtiment genevois du boulevard des Philosophes restait sous bâches. Inauguré en 1879, l'édifice a subi bien des dommages. Les travaux sont ainsi consécutifs à l'incendie de 2008. A voir sous bonne conduite (samedi 13 à 15 heures, dimanche 14 à 11 heures et à 15 heures). 

4) "L'Inter" à Porrentruy. Le fleuron Art Nouveau jurassien. Construit entre 1905 et 1907, l'établissement comprend notamment une grande salle de fête couverte de stucs, qu'il faudra terminer de réhabiliter après tout un feuilleton judiciaire. Les travaux ont commencé en 2013. Découverte du chantier samedi 13 de 9 heures à 17 heures. 

5) La cave romaine de Martigny. Découverte en 1981 en construisant une patinoire, cette substructure remonte au Ier siècle de notre ère. Ses maçonneries sont dans un état de conservation exceptionnel (samedi 13 de 10 heures 30 à 12 heures 30 et de 16 heures à 18 heures, dimanche 14 de 10 heures 30 à 12 heures 30).

Pratique

"Journées européennes du patrimoine", samedi 13 et dimanche 14 septembre. Sites www.venezvisiter.ch et www.patrimoineromand.ch La brochure se trouve dans les musées et dans les offices de tourisme. Photo (DR): La salle à manger au Beau Rivage Palace à Ouchy.

Prochaine chronique le mardi 26 août. Florence inaugure son musée du XXe siècle.

 

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."