Joan Plancade

JOURNALISTE

Diplômé du master en management de l’Ecole supérieure de Commerce de Nantes, Joan a exercé pendant sept ans dans le domaine du recrutement, auprès de plusieurs agences de placement en France et en Suisse romande. Collaborateur externe pour Bilan, Il travaille en particulier sur des sujets liés à l’entreprise, l’innovation et l’actualité économique.

L’Europe et la déroute de la soie

L’Europe et la déroute de la soie

Chine Les chiens européens aboient et la caravane chinoise passe sur la nouvelle Route de la soie. Il n’aura fallu à Xi Jinping que quelques jours pour faire voler en éclats une opposition européenne de façade à son projet à 1000 milliards. On se rappelle qu’en 2017, six pays européens réunis à Pékin, dont la France et l’Allemagne, refusaient de signer un accord économique sur la question, exigeant plus de contreparties dans un contexte de déficit commercial croissant avec l’Empire du Milieu.

Puis la diplomatie des milliards est passée, attaquant systématiquement les maillons les plus faibles d’un continent déjà affaibli. A la suite des investissements chinois massifs dans l’opérateur d’électricité portugais EPT, le Portugal annonçait en décembre sa coopération au projet. L’Italie était mûre, et la venue de Xi Jinping en mars a permis d’officialiser l’exploitation chinoise du port de Trieste, future porte d’entrée stratégique des exportations de l’Empire sur le Vieux-Continent. Le surlendemain, c’était au tour d’Emmanuel Macron de céder. Coût du reniement français: 30 milliards, sous forme d’une commande record de 300 Airbus, et un discours «diplo» creux comme la France en a le secret.

Du déficit commercial au déficit de gouvernance, l’Europe –  fragile économiquement  – marque une fois de plus son incapacité à définir une position commune, y compris sur les plus stratégiques des enjeux. Morcelée, résignée à son rang de périphérie du globe, elle laisse la Chine établir ses comptoirs comme les Européens l’avaient eux-mêmes fait en Asie quelques siècles plus tôt. Le nouvel ordre chinois semble désormais acté.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."