Joan Plancade

JOURNALISTE

Journaliste économique et d’investigation pour Bilan, observateur critique de la scène tech suisse et internationale, Joan Plancade s’intéresse aux tendances de fonds qui redessinent l’économie et la société. Parmi les premiers journalistes romands à écrire sur la blockchain -Ethereum en particulier- ses sujets de prédilection portent en outre sur l'impact de la digitalisation, les enjeux de la transition énergétique et le marché du travail.

Derrière les discours verdoyants

De trop nombreux institutionnels et communicants se sont habitués à voir le vert comme un pur argument marketing

Pas une journée sans qu’un communiqué de presse ne tombe, d’une honorable institution financière qui annonce avec solennité son virage vert. Désormais, on est «responsable» – maître mot, aveu en creux de l’irresponsabilité qui avait jusqu’alors prévalu – , on investit dans le renouvelable, on se détourne du fossile. Et voilà qu’en une partie de tennis improvisée dans les locaux lausannois de Credit Suisse, une idole nationale éclaboussée, la dure réalité vient frapper à la porte. Et de rappeler l’effort poursuivi ces dernières années par les banques du pays (plus de 9000 francs par habitant et par an, n° 1 mondial en termes de ratio) au financement des énergies sales.

Pourtant, le constat semble clair. La prise en compte des critères dits ESG (environnement, social, gouvernance) n’est plus une option. Au risque régulatoire (limitation des émissions) s’ajoute celui de marché (passage au véhicule électrique) qui, au-delà des bonnes intentions écologistes, doivent amener à repenser l’investissement. C’est sans compter sur le réflexe de greenwashing de trop nombreux institutionnels et communicants, habitués à voir le vert comme un pur argument marketing. Une approche d’autant plus désuète que, comme le montre l’exemple de Credit Suisse, il ne suffit même plus à prévenir l’accident réputationnel. Si un changement de paradigme semble timidement poindre chez les investisseurs, force est de constater que les discours verdoyants l’ont largement précédé.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."