Jean Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Révision de la loi sur les marchés publics: un peu de bon sens!

Législation La révision de la loi sur les marchés publics promet des débats enflammés sous la Coupole fédérale. Le combat, qui débutera lors de la session d’automne du Parlement, opposera les disciples du libéralisme aux partisans du protectionnisme. L’enjeu est considérable: les achats des collectivités publiques (construction, services, fournitures, etc.) s’élèvent à plus de 40 milliards de francs chaque année. 80% des mandats (calculés en valeurs) sont confiés par les cantons et les communes. 

Au cœur de la bataille législative: la pondération du prix dans les critères d’adjudication. Trop souvent, celui-ci joue un rôle déterminant. Or, ce mode d’attribution a conduit à des dérives qui ont lourdement pénalisé les entreprises helvétiques, surtout les PME locales. La dernière en date remonte au choix d’une société chinoise par les CFF pour des éléments d’une façade d’un bâtiment actuellement en construction à Zurich.

Les excès enregistrés ces dernières années pousseront le Parlement à rechercher une voie plus équilibrée. Parmi les indicateurs qu’il pourrait inclure dans la loi figurent l’impact multiplicateur des achats publics dans l’économie nationale, l’obligation de la formation professionnelle au sein des entreprises et le respect d’exigences sociales et environnementales.

Entre libéralisme, protectionnisme et obligations internationales, la solution passe par une dose de pragmatisme et de bon sens.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."