Jean Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

La lutte contre les cartels est en danger

Le Valaisan Jean-René Fournier est habile. Dans une motion déposée au Conseil des Etats, le sénateur démocrate-chrétien prétend vouloir «améliorer la situation des PME dans les procédures de concurrence». Qui peut s’opposer à une proposition aussi sage et pleine de bon sens? 

Derrière le titre flatteur de cette motion se cache pourtant un tout autre objectif. Son auteur cherche en effet à torpiller la Commission fédérale de la concurrence (Comco). 

Il exige, d’une part, que les investigations aboutissent dans des délais fixés par la législation et, d’autre part, que les décisions rendues par ses dirigeants ne soient pas publiées avant d’être confirmées par un tribunal. 

De telles règles freineraient les investigations, priveraient les acteurs économiques du droit à la transparence et se différencieraient des procédures judiciaires. 

Au Conseil national de trancher

L’attaque du Valaisan, qui a obtenu le soutien du plénum, n’est pas surprenante. Les enquêtes de la Comco touchent de plus en plus de PME, par exemple dans la branche de la construction. Certaines d’entre elles enfreignent parfois la loi sur les cartels au détriment des consommateurs et des collectivités publiques. Or, Jean-René Fournier n’est autre que le vice-président de l’Usam (Union suisse des arts et métiers) qui défend les intérêts… des PME. 

La balle est désormais dans le camp du Conseil national.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."