Jean Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

BNS: une assemblée de figurants

Actionnariat Les actionnaires de la Banque nationale suisse (BNS) n’ont aucun pouvoir! Leur dernière assemblée générale, qui s’est tenue le 28 avril dernier, en a fourni une nouvelle preuve. Les propositions d’une vingtaine d’entre eux, qui portaient sur la répartition du bénéfice et l’indépendance de l’organe de révision, ont dû être formulées sous la forme d’une demande d’ouverture d’une procédure de révision de la loi sur la BNS.

Ses actionnaires n’ont en effet aucune compétence dans ces domaines: toute modification des tâches et du fonctionnement de l’institut d’émission relève du Parlement. La BNS est une des rares banques centrales organisées en société anonyme cotées en bourse. Une curiosité historique dont l’origine remonte à sa création. Aujourd’hui, la cotation de la BNS n’a plus aucun sens. D’autant qu’elle contraint ses actionnaires (les cantons détiennent la majorité des droits de vote) à faire chaque année de la figuration.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."