DIRECTEUR DIGITAL CHEZ BURSON-MARSTELLER

Directeur digital de l’agence de communication Burson-Marsteller pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, Matthias Lüfkens dirigeait auparavant le département digital du Forum économique mondial (WEF) où il était responsable de la stratégie digitale, de la présence en ligne et des réseaux sociaux. Sous sa direction, le WEF est devenu l’organisation internationale la plus connectée. Matthias intervient régulièrement dans le cadre de grandes conférences sur la technologie telles que LeWeb à Paris, Lift à Genève, the Next Conference à Berlin ou encore SIME à Stockholm. Il possède également une longue expérience dans le domaine du journalisme de radio, de télévision et de presse. Il a entre autres travaillé pour le journal le Daily Telegraph, Libération, l’Agence France Presse, Radio France Internationale, RTL Radio, France Inter, Radio Canada et RTBF. En 1991, il a fondé le guide touristique "In Your Pocket", désormais présent dans 75 villes de 23 pays.

J’ai un sosie sur Twitter

L’autre jour, je me suis amusé à faire une petite recherche de mon nom sur Twitter. Quels sont les autres Lüfkens sur Twitter ? Peut-être trouverai-je un riche oncle en Amérique, un descendant de mes ancêtres qui ont émigré au XVIIIème siècle. Mon nom de famille est assez unique et je connais les quatre personnes qui portent le même nom. D’ailleurs, je les suis sur Twitter.

Mais quelle surprise de trouver le profil de @LindsayMatthias, une copie conforme de mon profil sur Twitter. Le compte ressemble à s’y méprendre au mien, avec la même biographie et les photos de couverture. Crée en novembre 2012 le compte de @LindsayMatthias suit 649 personnes et avait déjà 207 abonnés, sans avoir envoyé un seul tweet.

Ma première réaction fut la surprise: serai-je aussez reconnu pour avoir un compte parodique sur Twitter?! A vrai dire, j’étais flatté. Mais à bien y regarder, il y avait quelque chose de louche. Pourquoi ce compte n’avait-il jamais tweeté ? Ses abonnés et les comptes auxquels il était abonné n’avaient jamais tweeté non plus. Que voulait faire le créateur de ces faux comptes ?

J’ai alors décidé de signaler ce compte pour usurpation d'identité auprès de Twitter, une procédure assez facile en ligne. Il est intéressant de noter que, pour bien vérifier votre identité, Twitter vous demande d’envoyer une copie de votre passeport par fax en Californie.

Une fois ce cap passé, le système de vérification de ma vraie identité a fonctionné à merveille, et 48 heures plus tard Twitter avait mis fin à la supercherie et suspendu le faux compte. Je suis un peu triste de voir disparaître mon sosie et je me demande combien de faux comptes tels que celui-ci existent sur Twitter.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."