Jerome Koechlin

SPÉCIALISTE EN COMMUNICATION ET EN MANAGEMENT

Jérôme Koechlin, spécialiste en communication et en management et enseignant au [email protected] de l’Université de Genève, analyse et met en perspective dans son blog les enjeux de la communication moderne et du leadership. Il est membre de la Fondation Aventinus et Responsable Communication chez REYL & Cie.

Entre nomades et sédentaires

Au début de la révolution d’Internet, il y a 30 ans, le mot d’ordre était que nous pouvions travailler «anytime, anywhere» et que nous serions tous des nomades. La pandémie que nous traversons a accéléré de manière exponentielle cette tendance de l’économie immatérielle, et a démontré que la décentralisation d’une activité ne portait atteinte ni à son rendement ni au degré d’engagement des collaborateurs, bien au contraire. Il s’agit avant tout d’une question de leadership, de management, et d’organisation du travail via les nouveaux outils collaboratifs de type Teams, Zoom, Skype ou encore Google Hangouts.

Comme souvent, tout est une question d’équilibre. L’équilibre entre nomades et sédentaires. La balance entre le berger Abel et l’agriculteur Caïn, pour reprendre l’allégorie biblique. Une recherche d’harmonie dans un monde devenu «phygital» - à la fois physique et digital - au sein duquel nous évoluons chaque jour. L’enjeu réside en effet dans la mise en place d’une organisation de travail hybride mais néanmoins performante entre le présentiel et le télétravail. Une récente étude parue dans la Harvard Business Review montre que la productivité des collaborateurs augmente entre 13 % et 22 % en télétravail.

Les avantages du télétravail sont nombreux: réduction des coûts immobiliers, flexibilité géographique, réduction de l’empreinte carbone avec moins de transports, motivation pour les jeunes générations, structuration du savoir en ligne, recrutement dans le monde entier en minimisant les problèmes liés à l’obtention de visa, développement des outils collaboratifs numériques, productivité et engagement accrus, et meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Les start-ups sont d’ailleurs souvent pionnières dans l’organisation du télétravail avec leurs équipes.

L’homme étant néanmoins un animal social, les avantages du présentiel sont également nombreux et la pandémie met précisément en lumière leur absence: socialisation, accompagnement des équipes, proximité et rapidité des échanges, événements business et corporate, mentorat, brainstorming, prompte résolution de problèmes, transmission du savoir, sécurité des données, et évaluation des performances.

Agilité et responsabilité

L’enjeu entrepreneurial consiste donc à mettre en place une organisation du travail alliant les avantages de ces deux mondes, en adaptant la stratégie, les processus organisationnels, les technologies et le management de manière adéquate. L’efficacité du télétravail n’est plus à démontrer, et il s’agit de savoir ce qui est nécessaire pour en faire une réalité dynamique, de mettre en place des plateformes de communication performantes, et de trouver le bon équilibre selon les collaborateurs.

Une culture entrepreneuriale et un leadership éclairé permettent cette agilité en faveur de la satisfaction et du bien-être des collaborateurs, en encourageant l’assertivité, le feedback et la prise d’initiative responsable. Plus que jamais c’est en rassemblant physiquement et virtuellement ses collègues qu’une entreprise construit son succès commun!

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."