Jean Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Initiatives agricoles: le combat continue

Ils rêvaient de remporter la bataille des urnes même si les derniers sondages annonçaient un renversement de tendance. Mais les auteurs des initiatives «Pour des aliments équitables» et «Pour la souveraineté alimentaire» ont finalement perdu leur combat. Celui-ci visait, à des degrés différents, un renforcement accru du protectionnisme agricole.

Au moins trois éléments ont joué contre l’adoption de ces deux initiatives par le peuple. D’abord, la crainte d’une hausse des prix de la nourriture a joué un rôle prépondérant. La population la paie déjà beaucoup plus cher qu’à l’étranger pour soutenir l’agriculture helvétique: elle passe deux fois à la caisse, une première fois comme contribuable, une deuxième fois via les restrictions douanières à la frontière destinées à renchérir les importations. Ensuite, les citoyens avaient déjà soutenu, en automne dernier et à une large majorité, un texte qui consolidait la législation sur la sécurité alimentaire. Ils ont estimé qu’il ne fallait pas en faire davantage. Enfin, la division du monde agricole sur la nécessité de favoriser encore davantage la production indigène et de durcir les exigences des aliments importés a semé une certaine confusion dans les esprits.

Dans ces conditions, les Verts et le syndicat paysan Uniterre (il est marqué à gauche) n’avaient pas les moyens de faire pencher la balance en leur faveur. Malgré leur défaite, la lutte pour garantir la sécurité alimentaire des produits mis en vente doit se poursuivre. L’amélioration des étiquetages (encore faut-il pouvoir les comprendre) n’est plus suffisante. Le défi est de combiner le libre-échange avec les enjeux liés à la santé publique et à la protection de l’agriculture. Face aux différents lobbies qui s’affrontent, le consommateur peut jouer un rôle décisif. Au final, c’est bien lui qui décide de privilégier la production locale.

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."