Zaki Myret

RÉDACTRICE EN CHEF DE BILAN

En 1997, Myret Zaki fait ses débuts dans la banque privée genevoise Lombard Odier Darier Hentsch & Cie. Puis, dès 2001, elle dirige les pages et suppléments financiers du quotidien Le Temps. En octobre 2008, elle publie son premier ouvrage, "UBS, les dessous d'un scandale", qui raconte comment la banque suisse est mise en difficulté par les autorités américaines dans plusieurs affaires d'évasion fiscale aux États-Unis et surtout par la crise des subprimes. Elle obtient le prix de Journaliste Suisse 2008 de Schweizer Journalist. En janvier 2010, Myret devient rédactrice en chef adjointe du magazine Bilan. Cette année-là, elle publie "Le Secret bancaire est mort, vive l'évasion fiscale" où elle expose la guerre économique qui a mené la Suisse à abandonner son secret bancaire. En 2011, elle publie "La fin du dollar" qui prédit la fin de la monnaie américaine à cause de sa dévaluation prolongée et de la dérive monétaire de la Réserve fédérale. En 2014, Myret est nommée rédactrice en chef de Bilan.

Initiative Minder: les patrons se défendent mal

Le débat sur l'initiative Minder a fait émerger les fortes contradictions de ses opposants, qui peinent à convaincre.


Ces derniers tiennent un double discours: d'un côté, ils prétendent que le contre-projet du parlement "va plus loin" que l'initiative avec des effets plus contraignants. De l'autre côté, ils s'alarment que l'initiative va trop loin, et pose des risques pour la compétitivité de l'économie suisse.
D'autres contradictions les discréditent: ils ont à coeur d'imposer des contrôles beaucoup plus stricts sur les salaires des patrons, mais l'effort principal du contre-projet a consisté à torpiller l'idée de remettre entièrement la décision aux mains des actionnaires, et plutôt à garantir que ledit contrôle reste, comme auparavant, aux mains des conseils d'administrations d'abord.


Enfin, suprême conflit d'intérêt, c'est l'organisation du patronnat, economiesuisse, dont les membres sont au premier chef concernés par les restrictions sur leurs salaires, qui finance les partis opposés à Minder, à hauteur de 8 millions de francs. Comment le contre-projet, qu'ils soutiennent, peut-il être dans ces conditions "plus efficace" et "plus contraignant" que Minder? Que de naïveté il faut, pour croire à un tel argument.


Retrouvez chaque lundi un vidéo-édito de Myret Zaki, rédactrice en chef adjointe de Bilan, sur un thème d'actualité économique ainsi que des interventions d'autres membres de la rédaction et des interviews de personnalités.

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."