Aline Isoz

CONSULTANTE EN TRANSFORMATION DIGITALE

Aline Isoz officie en tant qu’experte en transformation numérique auprès des entreprises et institutions romandes et est notamment membre du comité du Cercle suisse des administratrices, experte Vigiswiss (association suisse des data centers) et de conseils consultatifs. Depuis la création de son entreprise Blackswan en 2010, elle intervient régulièrement dans le cadre de conférences ou d’ateliers thématiques auprès de décideurs, d’administrateurs de société et commente également les enjeux liés au numérique dans les médias en tant que consultante, et en tant que chroniqueuse pour le magazine Bilan et le quotidien Le Temps. En 2015, elle a lancé alineisoz.ch, une initiative de coaching et d’accompagnement digital pour les PME romandes.

Parallèlement à ses activités professionnelles, Aline Isoz a mis sur pied une délégation suisse de femmes actives dans le numérique invitée à la Journée de la femme digitale à Paris

In Graph Search Veritas...

Voilà, c’est fait. Facebook a sorti son nouveau missile virtuel : Graph Search. Le moteur de recherche du géant bleu qui va fouiller dans les méandres de vos amitiés selon les critères plus ou moins (im)pertinents qui vous viennent à l’esprit.

Evidemment, pour bien faire les choses et comme à son habitude, Facebook vous présente sa nouvelle création vidéo de démonstration à l’appui. Evidemment, elle est bien faite: simple, didactique, efficace. Evidemment, elle nous permet de comprendre très vite que, désormais, on va pouvoir faire encore plus de choses sur le réseau social des réseaux sociaux: rechercher qui de nos amis vit près de chez nous, ou à l’autre bout du monde, voire ceux qui partagent avec nous un goût particulier pour le tango argentin ou le poulet basquaise, déterminer qui aime, comme nous, le dernier opus de Muse ou celui de Musso (oui, ça arrive dans les meilleures familles).

Comme toujours, avec Facebook, on commence par réfléchir à l’utilité profonde de la fonctionnalité. Et puis, rapidement, on imagine: réunir des gens autour de leurs centres d’intérêt pour leur permettre d’en parler ou d’organiser des événements dédiés ? Tiens, ça tombe bien, sur Facebook, on peut justement créer des groupes ET des événements sans avoir à sortir de son réseau social préféré. Et là… quelle aubaine pour la publicité contextuelle, justement la plus prisée par les annonceurs. S’adresser directement et exclusivement à ceux qui ont déjà une affinité avec un produit, une destination, une activité au travers de liens sponsorisés ! Tout le monde y gagne: l’utilisateur content d’être entouré de gens qui lui ressemblent, l’annonceur ravi d’être au milieu de ses clients plus que potentiels et Facebook, enchanté de pouvoir proposer encore plus d’affinitaire, donc, de performance de son média, donc, plus d'argent!

Par contre, ce que l’on constate généralement trop tard, ce sont les dérives d’utilisation des outils, qu’elles aient été prévues ou non par leur créateur. Dans le cas de Facebook Graph Search, il est à peu près certain que des recherches sur des critères plus farfelus verront rapidement le jour: affiliation à un parti politique, à un mouvement religieux, à une cause, pratiques suspectes, lectures polémiques, etc., l’imagination n’a de limite que le vice que nous voudrons bien y mettre. Nous, mais aussi: de potentiels employeurs, des employés de la sécurité d’Etat, des partis politiques, des charlatans, bref, rien que du beau monde.

Sans oublier qu’après les Meetic et autres Swissfriends qui ont déjà lancé leur système affinitaire permettant aux célibataires de trouver plus « efficacement » l’âme sœur qui leur ressemble, Graph Search ouvre de nouvelles perspectives d’optimisation, bien plus eff..rayantes: femme, 30 ans, Capricorne, avec un enfant (mais en garde alternée), pas végétarienne, vivant dans ma région, ayant lu « 50 nuances de Grey » et ayant pour citation sur son profil « La vie est un voyage qu’il est bien préférable de faire avec un compagnon à ses côtés… LOL » (Desperate Housewives, Saison 1, Episode 19)… Brrrrrrrr.

Tout ça pour dire qu’il est plus que temps de vérifier que CE QUE VOUS DITES DE VOUS est bien ce que vous avez envie QUE L'ON SACHE SUR VOUS. Alors, heureux?

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."