Jean Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Impôt: Fribourg, un exemple pour Genève?

Faire payer des impôts à tous les contribuables, y compris aux plus modestes d’entre eux? La question divise, mais elle se pose en raison des difficultés financières croissantes des collectivités publiques. Ces dernières recherchent en effet à augmenter leurs recettes par tous les moyens et ce même si les montants nouvellement perçus s’annoncent faibles.

Ainsi Fribourg a-t-il introduit un impôt cantonal minimal de 50 francs pour les revenus imposables inférieurs à 5100 francs. Il sera encaissé dès cette année. A celui-ci s’ajoutent les impôts communaux et paroissiaux dont le niveau varie fortement selon le lieu de résidence. Dans le Jura, une mesure similaire (sauf pour les plus démunis) devrait entrer en vigueur l’an prochain. Mais les milieux de gauche tentent de s'y opposer via un référendum car elle est jugée injuste et antisociale. Dans les deux cantons, plusieurs milliers de contribuables sont concernés.

Les retombées financières d’un tel impôt sont relativement faibles. A Fribourg, le canton pourrait encaisser environ 1,3 million de francs. Le montant perçu par les communes et les paroisses ne sont pas connus. Dans le Jura, le canton, les communes et les paroisses toucheront respectivement 360 000 francs, 260 000 francs et 30 000 francs si l’impôt minimal est accepté.

La question est donc davantage philosophique que pécuniaire. Elle touche au lien qui relie les citoyens à l’Etat. A Genève où un tiers des contribuables ne paie pas d’impôt, des voix s’élèvent pour que ceux-ci ne soient pas oubliés par le fisc. «Une catégorie toujours plus importante de citoyens peut décider des dépenses de la collectivité sans en supporter les conséquences financières. C’est inacceptable», estime le député udc Bernhard Riedweg. Ce dernier postule la perception d’un «impôt forfaitaire annuel et minimal» afin que «le citoyen prenne conscience qu’il est aussi contribuable et pas seulement bénéficiaire.»

Et si Fribourg (et peut-être le Jura) devenait un exemple à suivre pour Genève!

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."