Strobinofabrice

ANALYSTE CHEZ ANALYSES & DÉVELOPPEMENTS IMMOBILIERS

Diplômé de l'Institut d'études immobilières (IEI), Fabrice Strobino est architecte universitaire et chef de projets immobiliers chez Analyses & Développements Immobiliers depuis 2003. Il a en outre suivi le cursus de l'AZEK pour les gérants de fortune. Fort d'une expérience de plus de 4000 expertises pour de grandes banques, il est membre de l'Association des promoteurs et constructeurs genevois (APGC) et membre de la Chambre suisse des experts immobiliers (CEI).

Il est temps d'envisager l'acquisition d'un bien immobilier

Mais pas à n'importe quel prix, car le parcours peut paraitre long!

Vous avez trouvé l’objet de vos rêves et les questions surgissent.

D'abord, visitez toujours l’objet avec quelqu’un qui saura garder la tête froide, car l’immobilier est trop souvent lié à l’émotionnel. Comparez bien les biens pour vous assurer que le prix se situe dans une fourchette acceptable. Identifiez les éventuels travaux dictés par la loi (remplacement des vitrages) et ceux nécessaires pour répondre aux nouvelles attentes de confort (électricité par exemple). Dans le cas des appartements, il se peut que la copropriété ait voté des travaux. Ceux-ci seront payés par le fonds de rénovation. Mais si ce dernier n’est pas suffisamment approvisionné, ce sera aux copropriétaires de l’alimenter au prorata de des millièmes de leur appartement. Puis, il y a lieu de se renseigner sur les contraintes légales qui peuvent grever le bien de manière apparente, ou non.

Le registre foncier recueille toutes les servitudes et le vendeur doit vous les remettre. Un exemple simple est celui ou le vendeur a accordé à son voisin une zone où il est interdit de construire sur la parcelle.

Puis l’Etat a aussi instauré des restrictions sur de très vastes portions du territoire. Les zones de bruit se retrouvent autour de l’aéroport principalement et il y est impossible d’y construire un nouveau logement. Autour des voies CFF, les risques majeurs liés aux trains de chlore limitent aussi toute construction. Puis, la villa de vos rêves peut se trouver dans une zone réservée où les frais de rénovation important que vous allez entreprendre en pourront pas être pris en compte si un immeuble devait s’ériger sur votre parcelle. Puis, toujours invisibles, il y a les recensements architecturaux lancés par le service des monuments et site. En résumé, si vous voulez changer l’architecture de votre maison et que celle-ci est identifiée comme intéressante, attendez-vous à un refus de l’Etat.

Si ces restrictions se retrouvent le plus souvent dans les secteurs où les villas sont édifiées, cela peut aussi grever les immeubles.

Tous ces facteurs peuvent fortement réduire la valeur de votre propriété, pourtant si idéale sur le papier glacé et lors de la visite.

Dans tous els cas, renseignez-vous bien.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."