Giussoni Olivia

SPÉCIALISTE COMMUNICATION ET PUBLICITÉ

Olivia Giussoni est la fondatrice de Synapse Lab, une société de conseils et formation dont le but est d’aider les entreprises, notamment dans l’élaboration de leurs stratégies de communication ou stratégies média, analyses de cibles, analyses de concurrence et mise en place de leurs campagnes publicitaires.

Passionnée par les divers aspects de la communication et des médias et forte d’une expérience de près de quinze ans dans ces domaines, elle a longtemps occupé des postes de direction dans des régies publicitaires ou en agence média. Titulaire d’un Master en Langue et Civilisation allemande ainsi que d’un Postgrade en Marketing & Communication, elle est aussi intervenante de cours et experte au Brevet Fédéral pour les Spécialistes en Communication.

Il devient urgent de continuer sur cette lancée

Telle pourrait être le conseil à prodiguer pour cette année 2018 en termes de tendances pour la Communication…

Internet est devenu le principal Média également en Suisse. Depuis que la publication des chiffres d’investissements publicitaires se fait également sur le SEA, et Youtube notamment, ainsi qu’avec les montants estimés pour les réseaux sociaux, la Suisse suit la même tendance que la France et que l’ensembles des autres pays limitrophes.

Et forcément cela implique un développement des contenus des marques qui se veulent de plus en plus animés et donc orientés vers la vidéo. Il va falloir s’animer, semblerait-il !

Une des premières tendances qui ressort également cette année, est l’utilisation de plus en plus poussée de la Voix.

Bien que le marché en soit encore à ses prémisses et que le succès de SIRI lancée en 2011 soit, somme toute assez relatif, ceci certainement à cause du manque d’ouverture de la plateforme à des services tiers, les enceintes connectées commencent à arriver de manière plus conséquente sur le marché.

Google Home a été lancé seulement en 2017 et Alexa d’Amazon serait sur le point de se mettre au français, mais malgré tout, à l’international ce ne sont pas moins de 30 millions de foyers qui seraient déjà équipés d’une enceinte connectée. « Dis SIRI »..

Et l’évolution ne s’arrête pas là puisque des experts prédisent que d’ici 2029 ( demain donc..) la moitié des interactions entre les humains et les ordinateurs devraient se faire via l’intelligence artificielle. 

Gartner, l’Institut américain de recherches et de conseils annonce également que 30% des recherches de navigation, se feront à l’horizon 2020 sans écran mais grâce à la voix. 

La reconnaissance vocale étant déjà bien présente dans nos vies actuelles, avec notamment de grandes compagnies qui, à default de vous questionner pour être sûr de votre identité, vous annonce dès le début de votre appel via un répondeur que la conversation utilisera la technologie de reconnaissance vocale… le futur c’est donc déjà maintenant.

On a également beaucoup parlé de l’AR et VR, comprenez Réalité Augmentée et Réalité virtuelle. L’AR (réalité augmentée) n’est rien d’autre que le fait d’ajouter des éléments dans le champ visuel de l’utilisateur alors que la VR (réalité virtuelle), créé un environnement complètement nouveau, plongeant l’utilisateur dans un autre monde. Et même si cette tendance fait moins de bruit depuis que la mode du Pokemon Go semble être passée, il y a fort à parier que les créatifs ne perdent pas de vue ces technologies qui permettront aux marques de concevoir de nouvelles expériences utilisateurs.

Puis il y a le retour du CRM (Customer Relationship Management), c’est-à-dire l’ensemble des outils marketing ayant pour but d’améliorer la relation client. « L’apport granulaire du digital » a fait grandement évoluer le CRM, notamment grâce à la data mais avec la mise en application du RGPD, les marques se recentrent à présent sur leurs propres données et re-développent leur propre marketing relationnel.

Enfin, malgré l’attrait de plus en plus grandissant pour le Digital, on note une certaine méfiance qui est en train de s’installer. En effet, les consommateurs sont maintenant au fait que leurs données sont utilisées et que les plateformes sociales les monnayent.

Cependant selon le sondage d’Opinion Way réalisé pour Trusted Shop, 60% des français déclarent posséder un compte sur un réseau social, pour rappel en Suisse Facebook à 4.2 millions d’utilisateurs actifs et 2.4 millions d’utilisateurs LinkedIn. On note aussi que, selon cette même étude, 43% des personnes ont déjà été inspirées par une photo ou une vidéo trouvée sur un réseau social et ont sur cette base, reproduit une recette, un maquillage, un vêtement ou autre..

En conclusion, les tendances 2018 semblent confirmer une utilisation toujours plus importante du Digital sous toutes ses formes. Il ne faut pour autant pas oublier les médias Offline, leurs avantages et leurs bienfaits, notamment sur des points de vue de crédibilité de valeurs de marque. Mais il semble clairement qu’il faille continuer sur la lancée actuelle du Digital.

Ne dit-on pas en effet, qu’on ne change pas une équipe qui gagne…

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."