Nivez C Photoa

JOURNALISTE

Journaliste en France depuis 1990, d’abord comme reporter et journaliste dans le secteur de la musique, puis dans les nouvelles technologies, internet et l’entrepreneuriat. Après 20 ans en France, j’ai migré en Suisse et à Genève ou je vis et travaille désormais sur ma nouvelle passion: l’alimentation et la santé.

J’ai fait l’essentiel de mon parcours dans l’audiovisuel français (France Inter, France Info, Europe1, ou encore Canal+). Désormais journaliste freelance en Suisse, j’ai signé une série d’articles pour le quotidien suisse-romand Le Temps et travaille désormais pour BILAN où je tiens la rubrique mensuelle « Santé & Nutrition ».

Vous pouvez aussi me retrouver sur mes blogs : www.suisse-entrepreneurs.com, galerie de portraits des entrepreneurs que je côtoie en Suisse, et sur LE BONJUS mon nouveau blog consacré aux jus et à l’alimentation.

Hôtels de luxe: small is beautiful!

Les grandes enseignes et palaces historiques n'ont plus le monopole de l’hôtellerie de luxe. Désormais, ils doivent composer avec les nouveaux concurrents que sont les « Boutiques-Hôtels » ou autres « Art et Design Hôtels ». En faisant du « petit » et surtout du différent, leur marque de distinction, ces petits hôtels attirent une clientèle aisée en mal de dépaysement.

Le choix d’un hôtel pour un voyage est toujours une affaire de goût personnel. Et aussi une question d’âge. Si j’étais jeune et étudiante, je viserais les chambres chez l’habitant ou les petits hôtels branchés. Ce que j’ai fait dans le passé. Mais je suis maintenant vieille et riche (j’ai plus de 40 ans et je peux dépenser plus de 100 euros par nuit dans une chambre;-). Je m'oriente donc de préférence vers des hôtels plus chers et parfois même de luxe. Et qui sait ? Hors saison, je ne suis pas à l’abri d’une promo ou d’un sur-classement exceptionnel.

Prenons l’exemple de Miami. Avec près de 6 millions d’habitants et le double de touristes chaque année, (12 millions), l’offre hôtelière y est pléthorique.

Enseigne de luxe classique : le Four Seasons de Miami occupe le plus grand gratte-ciel de la ville. Très visible et prévisible, l'hôtel offre un service et des prestations impeccables. C’est une valeur sûre indéniable, mais sans surprise. Comme j’ai les cheveux au vent et envie de liberté, je me dirige vers South Beach et Ocean Drive face à la mer. Me voilà cernée par une multitude d’hôtels. Certains d’entre eux ont des plages privées, ils sont à taille humaine (avec seulement un ou deux étages) et sont beaucoup plus intimes qu’un gratte-ciel. C’est le cas du Betsy Hotel. Comme beaucoup de ses voisins, le Betsy est devenu un « hit » de South beach, the place to be où chacun se bouscule. Je préfère éviter la foule.

Voici la technique que j’ai développée au fil de mes différents voyages. 1. Je cherche le « spot » le plus fréquenté de la ville 2. Je lui tourne littéralement le dos, et 3. Dans un rayon de 0 à 1 ou 2 km, je cherche les hôtels cachés, en espérant dénicher quelques perles. En général, ça fonctionne dans les grandes villes. Je mixe deux outils : le bouche à oreille et internet. J’évite les moteurs de recherche trop commerciaux, je surfe sur les blogs ou médias locaux. J’y ajoute une pincée de Google Maps et Google Street. J'admets que la formule est chronophage et donc perfectible. Mais ça marche !

Ainsi, à Miami, ma recherche a débouché sur deux hôtels : The Fisher Island Club & Resort. Comme son nom l’indique, l’hôtel est sur une île de pêcheurs reconvertie en île de golfeurs ! L’île et le port sont privatisés. Quinze chambres seulement. C’est magnifique –mais forcément cher. Finalement, j'opte pour The Standard. Petite chaîne d’hôtels ultra-branchée aux Etats-Unis, The Standard Miami est au cœur d’un îlot qui tourne le dos à la mer mais fait face à la baie. L’hôtel invite des artistes en résidence, affiche ses connexions avec Art Basel et organise des expos d’art contemporain dans le jardin. Certaines chambres en rez-de-jardin ont même la baignoire sur la terrasse extérieure en teck (avec paravent). Je plonge !

The Standard Miami

The Standard Miami

Fisher Island Cottage Miami

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."