Herve Rigal

ASSOCIÉ DE BASE DESIGN

Hervé Rigal est designer, expert des problématiques liées aux images de marque. Il est associé du bureau international, Base Design. Il supervise le département Business Development pour la Suisse et contribue à l’application des processus de création inhérents au groupe Base. Hervé dirige, avec Gérald Moulière et Anthony Franklin, une équipe de 10 personnes à Genève et collabore étroitement avec les bureaux de Bruxelles et New York.

Hervé est à l’origine de travaux pour les marques Caran d’Ache, BEople Magazine, Adidas, Bozar Museum Brussels, les Transports publics genevois, Le Musée Olympique de Lausanne, la Fédération des Architectes Suisse, Wrangler Jeans ainsi que de nombreux travaux dans des domaines aussi variés que la mode, la culture, le branding de villes, de marques privées, d’institutions politiques ainsi que le conseil & stratégie en communication.

Pour les projets d’identités visuelles, Hervé applique une philosophie empreinte de simplicité graphique et conceptuelle qui met l'accent sur une communication concise et sans détour. Il croit en la puissance de l'autonomie créative des designers mélangée à l’énergie de la création du travail d'équipe.

En 2012, il devient membre de la Société des Graphistes Suisses (SGV) puis en 2015 de l’association Swiss Graphic Designer (SGD). Hervé intervient régulièrement comme jury externe et orateur à la HEAD Genève (École d’art et de design Genève), ELISAVA Barcelona School of Design and Engineering ainsi qu’à l’Eaad Genève.

Arnør ou le branding d'hier et d'aujourd'hui.

Il y a 4000 ans, Arnør produisait la meilleure viande de bœuf de toute la Scandinavie. Knut, son meilleur client, lui dit alors : « Eh bien Arnør, c'est la meilleure viande que j'ai jamais mangée. Un vrai cadeau pour toute l'humanité. Si seulement l'humanité le savait… » Voilà pourquoi Arnør a commencé à marquer sa différence directement sur son produit avec un morceau de bois brûlant. Accessoirement, le mot « graver » se traduit en vieux norrois par « brandr ». On pourrait donc dire qu’il s’agit là de l’origine du “branding”.

Crédits: ©Base Design GVA

Depuis cette époque, la technique à tout de même un peu évolué. Le branding ne se résume plus uniquement au simple marquage des vaches. Aujourd’hui, en tant que consommateurs, nous avons besoin d’un peu plus qu’un joli logo pour comprendre pourquoi la viande d’Arnør est aussi bonne. Nous avons besoin de nous approprier les éléments qui participent à la bonne qualité de cette viande. Comme par exemple, l'environnement dans laquelle elle est produite, la personnalité de ce bon vieux Arnør, ses aspirations et ses valeurs ainsi que les raisons qui le poussent à produire cette viande et pas une autre. Comme Knut, nous voulons aussi que le tout soit bien emballé, bien présenté, en bref que le produit soit mis en valeur avec justesse et sincérité. Nous avons besoin de « comprendre » le produit en un clin d’œil, car en fait, avouons-le, nous n’y connaissons pas grand-chose à l’élevage bovin et l’offre est grande. Nous avons besoin qu’Arnør nous prouve, qu’au-delà de la qualité, que son produit est fait pour nous.

Embrasser sa différence

Je pense que toute personne de bon sens s’accordera pour dire que le prix n’est de loin pas un facteur différenciant (il y a aura toujours un petit malin pour vendre à peu près le même produit moins cher). Notre copain Arnør, comme chaque entrepreneur pourrait se poser la question suivante : « Si demain mon entreprise n’existe plus, qui de mes concurrents reprendrait tous mes clients ? Est-ce que mes clients perdraient vraiment quelque chose ? » La question qu’Arnør devrait se poser en premier c’est « Que pourrais-je mettre en valeur pour que mon produit ne soit pas interchangeable avec un autre ? » Car pour créer un lien avec les consommateurs, il faut donc pouvoir se différencier par son unicité et présenter sa valeur ajoutée comme un atout indéniable. Arnør produit sa viande dans ce champ, et non pas dans celui d’à côté. Une différence minime mais qui peut le différencie de son voisin.

Une marque ce n’est pas un logo.

Une marque c’est essentiellement la façon dont notre entreprise, notre produit, nos services sont perçus par le monde qui les entoure. Une marque ce n’est pas juste un produit, un service ou un logo. C’est en plus de tout ça quelque chose d’impalpable, que nous ne pouvons pas pointer du doigt, une notion qui fait à la fois appel à la raison et à l’émotion. Une marque, c’est un ensemble complexe d’éléments composé de valeurs, d’images, de messages et d’une attitude. Le branding permet de définir et de révéler ces éléments pour communiquer aux consommateurs l’essence de la marque. Le branding n’est pas à confondre avec le graphisme qui ne s’occupe “que” de l’arrangement visuel des éléments textuels et des images. Le branding embrasse tous les points de contact que nous pouvons avoir avec une marque.

Une question de perception

En se posant la bonne question, celle de sa différence, la viande d’Arnør pourrait donc être mise en valeur d’une manière unique et être perçue ainsi par les consommateurs. On peut même dire que les marques n’existent que par la perception que nous avons d’elles. La perception est un outil puissant qui dicte les croyances, et les croyances déterminent les comportements. La façon dont votre client perçoit votre marque détermine donc la manière dont il va s’engager avec elle. C’est un comportement humain naturel.

Peut-être pas original, mais certainement unique !

En tant que marque, le branding consiste à se libérer du superflu pour parler plus clairement, pour modeler une image cohérente et être plus percutant, authentique et identifiable. Être soi à 100%, reste l’attitude la plus efficace pour se démarquer de ses concurrents. Nous ne sommes peut-être pas tous originaux, mais nous sommes, à coup sûr, tous uniques. Alors, autant être à l’aise avec votre image quand vous vous présentez au vaste monde en faisant vivre une expérience tout aussi unique que vous à vos consommateurs !



Branding, peut-être la vraie histoire, par Base Design  The full story ici

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."