Antoine Verdon

ENTREPRENEUR ET INVESTISSEUR, ZURICH

Antoine Verdon crée sa première société, Sandbox SA, après des études de droit à Fribourg et à Saint-Gall, puis dirige un fonds d'investissement basé à Zurich, actif dans les fintechs. Il conseille actuellement plusieurs banques en matière de digitalisation et lance un nouveau projet à l'intersection de la technologie et du secteur juridique. En 2010, il est nommé par le magazine L'Hebdo parmi les « 100 personnalités qui font la Suisse romande ».

Google Glass est le nouvel iPhone

Dans le monde de la communication mobile, de nouveaux produits sont lancés en permanence, mais les vraies révolutions sont rares. La dernière en date était le lancement de l'iPhone en 2007. Avec Glass, Google pourrait bien avoir créé un produit du même acabit, à même de modifier complètement notre façon de communiquer et de voir le monde.

Je n'ai pas encore eu la chance de tester ces lunettes, mais il semble qu'elles permettent réellement de résoudre ce que beaucoup ont cherché à faire depuis des années: ajouter une couche d'informations virtuelles à notre vie quotidienne. Glass intégre tous les services que nous connaissons sur nos Smartphones (navigation, capture d'images, recherche d'informations, achats, traduction, etc.) de façon beaucoup plus fluide et naturelle. Si ce premier prototype n'est peut-être pas parfait, c'est en tout cas un pas en avant considérable.

Lors du lancement de Glass, des voix sceptiques se sont exprimées sur l'interface vocale, sur les questions de vie privée et sur les possibilités d'usage encore limitées. Mais comme le fait remarquer Robert Scoble, un blogger américain qui a eu accès à un des prototypes, ce sont les 13-21 ans qui ont montré le plus d'enthousiasme face au produit et qui ont compris les premiers l'intérêt de cette nouvelle technologie. Tout comme les plus jeunes avaient souvent "compris" les ordinateurs et les technologies mobiles avant leurs parents. C'est donc par eux que Glass (ou ses futurs concurrents) pourrait bien se populariser.

La rumeur veut aussi que Google soit en train de préparer l'ouverture de Google Stores. Alors que jusqu'à présent, des emplacements physiques étaient superflus car Google se limitait au domaine virtuel ou à des produits connus des consommateurs (téléphones portables), ils font maintenant totalement sens car personne - à part quelques "early adopters" - ne sera prêt à dépenser plusieurs centaines de francs pour aquérir une paire de lunettes augmentées sans les avoir testées au préalable. Le succès des Glasses sera donc en fonction du nombre de personnes qui auront eu l'occasion de se familiariser avec le produit, tout comme les utilisateurs de PC ont eu l'occasion d'apprivoiser les Macs dans les Apple Stores.

Image: Thomas Hawk

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."