Bloch Ghislaine NB

Journaliste

Ghislaine Bloch a découvert le monde de la vidéo et du reportage dès son adolescence. Après l'obtention d'un master à la Faculté des Hautes Etudes Commerciales de l'Université de Lausanne, elle démarre sa carrière à L'Agefi où elle effectue son stage de journaliste. Puis elle rejoint le quotidien Le Temps en 2004 où elle se spécialise dans les sujets liés aux start-up, à l'innovation, aux PME et à la technologie. Des thématiques qu'elle continue de traiter chez Bilan depuis 2019.

Non au simili thon

Non au simili thon

Alimentation «Il ressemble à du thon, il a le goût du thon et, pourtant, il ne contient pas de thon», a annoncé Nestlé, à l’occasion du lancement de son nouveau produit végane. Après les steaks sans viande, le fromage sans lait ou la mayonnaise sans œuf, les offres végétales se multiplient. Avec son thon végétal, la multinationale espère séduire les véganes, ceux qui craignent les métaux lourds ou qui sont sensibles à la cause animale. Certes, la démarche est intéressante, tout comme son potentiel économique. Toutefois, l’industrie agroalimentaire parviendra-t-elle à convaincre les consommateurs sensibles à leur santé et à leur porte-monnaie? Les spécialités industrielles jouissent d’une réputation d’aliments sains. Or, une simple lecture d’étiquettes suffit parfois à casser l’illusion. Pour fabriquer ces produits onéreux, les fabricants ont souvent recours à des ingrédients qui sont loin d’être naturels. Les consommateurs les plus lucides continueront à acheter les produits les moins transformés possible et renonceront au simili thon.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."