Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

GENÈVE/Un célèbre tableau de Berthe Morisot vient d'entrer au MAH

Crédits: DR

C'est un gros morceau. Il suffit de taper sur Google. Vous retrouverez le tableau, avec des couleurs chaque fois différentes (plus jaunes, plus rouges...), à un grand nombre d'exemplaires. Dans la production tardive de Berthe Morisot (1841-1895), le «Portrait de Jeanne Pontillon», brossé en 1893, fait un peu figure d'icône. Précisons que la jeune femme en robe rose, accoudée sur un canapé vert, est la nièce de l'artiste, issue comme l'artiste du grand monde bourgeois. 

Cette toile proche de Renoir, par sa facture un peu molle et son caractère hâtif, vient d'entrer au Musée d'art et d'histoire de Genève. Il ne s'agit bien sûr pas d'un achat, mais d'un don indirect. Son propriétaire a fait cadeau de cette peinture importante à la Société des Amis du Musée, qui l'a confié à ce dernier. Il devrait se voir exposé en salles «dès la rentrée», autrement dit très vite. Notons qu'il s'agit d'une toile assez grande, même le personnage reste cadré aux genoux. Elle mesure 116 centimètres de haut sur 81 centimètres de large.

Vallotton et Dunand 

Il ne s'agit pas de la seule acquisition. Deux dessins de Félix Vallotton (1865-1925), liés à des peintures de l'artiste appartenant au MAH, sont entrée grâce à des largesses de la famille. Idem pour une vingtaine de pièces de Jean Dunand (1877-1942). Genevois d'origine, l'homme a fait une superbe carrière à Paris, d'abord dans la dinanderie (travail du métal repoussé), puis dans la laque. Il reste un des maîtres de l'Art Déco, tendance luxe. Sa petite fille Elizabeth Laffite a offert au MAH une vingtaine de pièces de lui, dont un unique lampadaire tulipe daté 1930. Je n'ai pour l'instant pas d'autres détails.

Photo (DR): Le «Portrait de Jeanne Pontillon», peint par sa tante Berthe Morisot, est si connu que j'en ai trouvé un exemplaire sur le Net proposé en T-Shirt! Il y en a d'autres vendus comme posters.

Ce texte est immédiatement suivi d'un autre sur les prochaines expositions du MAH et diverses nouvelles touchant l'institution genevoise.

Prochaine chronique le vendredi 19 août. Christian Gonzenbach investit le château de Gruyères.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."