Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

GENÈVE/Sotheby's montre ses Ferdinand Hodler à vendre les 18 et 19 avril

Crédits: Sotheby's

C'est son année. Pas étonnant que Ferdinand Hodler, mort en 1918, se retrouve partout cette année en Suisse, avec ou sans la bénédiction de la Fondation Jura Brüschweiler (qui dispose des archives). Si le Musée Rath genevois lance le 20 avril son opération dépourvue du blanc-seing (avec un vernissage le 19, auquel je ne suis comme de juste pas convié), Sotheby's bénéficie de son appui pour sa courte présentation d’œuvres de l'artiste suisse. Mardi soir, les tableaux et dessins étaient même présentés dans un français brillant par Niklaus Manuel Güdel, aujourd'hui à la tête de la Fondation. Une caution et un pied de nez. Le nouveau siège genevois de Sotheby's se trouve à quelques mètres du Rath. 

Aux murs du premier étage se trouve donc une série d’œuvres, visibles ce mercredi 18 avril et demain 19 avril. Il en est de deux sortes. Les unes se retrouveront classiquement mises aux enchères le 5 juin à Zurich au cours de la «vente suisse», toujours très suivie. Elles se voient présentées avec leurs prix d'estimation, ceux-ci pouvant bien sûr exploser. Une grande bande collée sur un mur contient ainsi les images (et surtout les résultats!) obtenus par la multinationale pour Hodler. Les records vont toujours à des paysages, alors que j'avoue préférer les toiles symbolistes, moins rassurantes il est vrai. Si j'ai bien noté, le maximum est allé à un «Léman vu de Saint-Prex» ayant obtenu 10 912 000 francs le 5 juin 2007. Une vue valaisanne est montée jusqu'à 8 005 000 le 4 juin 2013. J'avoue cependant préférer «Le lac vu de Chexbres» proposé le 26 novembre 2011. Mais il a calé à 7 138 000 francs, ce qui n'est déjà pas si mal.

Vente de gré à gré

Quel se révèle l'autre statut des pièces présentées aujourd'hui et demain? Eh bien, il s'agit de toiles et de feuilles à vendre de gré à gré. Prix fixes, mais sur demande. Au point où on en est dans l'étalage de fric, il m'eut semblé plus simple de tout afficher. Mais les vendeurs ne seraient sans doute pas d'accord. Les œuvres sont en effet confiées par de collectionneurs, Sotheby's jouant ici le rôle de galeriste. A la tête de Sotheby's Genève, Caroline Lang a loué les efforts de son Swiss Art Team, puisque tout se dit mieux en anglais. Il faut dire qu'il s'est bien débrouillé. Il y a aussi bien là des croquis (Hodler a énormément dessiné) que des toiles relativement importantes.

Que citer dans la grande salle, qui offre à son milieu un des onze ou douze spectaculaires portraits faits de Gertrud Dübi-Müller, la sœur de Josef Müller (prisé entre 800 000 et 1 200 000 francs)? D'abord une variante de poche du «Bûcheron». Très séduisante. Si vous disposez d'entre 400 000 et 600 000 francs, allez-y! «Il s'agit là d'une des dix-neuf versions connues, Hodler aimant bien travailler en rafale, même s'il l'était aussi poussé par le commerce» a expliqué Güdel. Les Genevois pourront retrouver le grand dessin de jeunesse, très fini, pour la «Mère Royaume». Il y a aussi une vaste esquisse, très colorée, pour «Unanimité», la grande commande pour l'hôtel de-ville de Hanovre, dévoilée en présence de Guillaume II. «C'était en 1913 et Hodler avait oublié d'enlever pour la cérémonie officielle sa Légion d'Honneur. L'empereur l'a tout de même invité à s'asseoir en face de lui au banquet.»

Pratique

Hodler, Sotheby's, 2, rue François-Diday, Genève, les mercredi 18 et jeudi 19 avril. Tél. 022 90908 48 00, site www.sothebys.com Ouvert de 10h à 18h. Entrée gratuite.

Photo (Sotheby's) : L'esquisse pour «Unanimité»

Texte intercalaire.

 

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."