Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

GENÈVE/Le Prix Manor 2017 a été attribué à Timothée Calame

Crédits: Timothée Calame/Prix Manor

Le Prix Manor Genève vient d'être décerné. Il s'agit là d'une nouvelle purement locale. Je rappelle que cette récompense, créée en 1982 par Philippe Nordmann, se voit décernée tous les deux ans dans les douze villes suisses où le groupe est représenté. La chose vise à donner un coup de projecteur sur «de jeunes créateurs talentueux». Avec ce que cela suppose de subjectivité, bien sûr. Pour en rester à l'aire genevoise le choix  d'Emilie Parendeau, dernier lauréat du Manor, m'avait laissé perplexe. Je crois savoir que c'est là l'adjectif utilisé poliment en cas de rejet total. 

C'est cette fois Timothée Calame qui s'est vu désigné. Né en 1991, l'homme vit et travaille à Marseille. Il recevra 15 000 francs et une exposition sur le site Ecart du Mamco (1). Une pièce lui sera achetée. Il y aura une publication. Ses œuvres, proposées par la galerie parisienne Edouard Montassut de Paris, se composent selon le communiqué de presse, de «bricolages de l'urgence» et de «camouflages de fortune». De fait, si je lis les légendes des photos, il y a pour l'une des tuyaux de chauffe, de l'acier, de la peinture, du hêtre et du coton et pour une autre un poster, du papier, des épices de l'acrylique et de l'isorel. 

Le jury était composé de Lionel Bovier, directeur du Mamco, de John Armleder et de Mai Thu Perret, assistés de Chantal Prod'Hom directrice du Mudac lausannois et de Pierre-André Maus en tant que représentant de Manor. Vu l'étroite proximité existant entre les trois principaux jurés, l'accord n'a pas dû être trop difficile à trouver. Je rappelle que Mai Thu Perret, dont la création m'a elle aussi toujours laissé perplexe, a elle-même reçu un Prix Manor. Parmi les autres lauréats, je citerai Philippe Deléglise, Carmen Perrin, Gilles Porret, Daniel Berset ou Christian Robert-Tissot.

(1) Elle ouvrira le 17 avril 2018.  

Photo (Prix Manor): Une installation de Timothée Calame.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."