Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

GENÈVE/Le Mamco brade des livres sur l'art ce samedi et ce dimanche

Crédits: Annik Wetter, Mamco 2018

Le Mamco est très livres depuis ses origines, ce qui n'est pas le cas du MAH, qui ne possède même plus de librairie depuis le départ déjà ancien de Luca Notari. La honte. Une de plus. Posséder un tel lieu suppose cependant de stocker, et donc de déstocker. Un peu comme l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts le fait (ou le faisait) à Paris. 

La brocante annuelle aura cette année lieu le samedi 3 et le dimanche 4 novembre. Elle se fera en tandem avec La Dispersion, la librairie de la SIP. Notons qu'on peut estimer rester avec elle dans le ton. La dispersion constitue après tout aussi une forme de peinture. Il y aura là des ouvrages soldés. Je rappelle que le Mamco publie beaucoup, sous la direction de Thierry Davila. Le catalogue de l'actuelle exposition «Uniques» de la Fondation Bodmer constitue dans le genre une sorte de monument. Je viens de vous parler de cette présentation hors les murs à Cologny. Le dimanche 4, le premier du mois, le musée restera en prime gratuit de 11h à 18h. Visite guidée à 15 heures. Guides volants un peu partout. L'expression est délicieuse. Comme certains oiseaux, ces guides restent cependant cloués au sol.

Pavé cinématographique 

Le Mamco profite de l’occasion pour annoncer la sortie d'un pavé «Montage, Une anthologie». Coédité avec la HEAD, ce qui me rend toujours méfiant, l'ouvrage regroupera des textes sur le montage cinématographique depuis les débuts du XXe siècle. On sait que les Soviétiques des années 1920 ont beaucoup tartiné sur le sujet. Quatre personnes ont pris soin de ce recueil. Il s'agit de Bertrand Bacqué, Lucrezia Lippi, Serge Margel et Olivier Zuchuat. Le volume ira bien sûr jusqu'à nos jours, même si les hollywoodiens se sont montrés plus pragmatiques que les autres. Ils se sont contenté de mettre bout à bout, avec l'efficacité que l'on sait. Bien des monteurs sont du reste devenus ensuite réalisateurs, comme Don Siegel ou Robert Wise. L'ouvrage se verra présenté le 13 novembre aux Cinéma du Grütli et le 16 à la Cinémathèque suisse de Lausanne.

Pratique

Site www.mamco.ch

Photo: (Annik Wetter, Mamco): Une vue générale de l'actuelle exposition Mai Thu Perret.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."