RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT À BILAN

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef adjoint à Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également responsable du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches.

Genève, le bon élève

Energies renouvelables Une fois n’est pas coutume: en matière d’utilisation des énergies renouvelables, les Genevois sont de bons élèves. Depuis le 1er janvier 2017, les SIG garantissent même que 100% des 2786 GWh consommés par année à Genève proviennent de sources renouvelables. En fait, derrière ce résultat impressionnant, il y a la farouche opposition des citoyens du bout du lac au nucléaire. Une opposition qui se reflète dans la Constitution cantonale. 

De cette prise de position a découlé un engagement de plus en plus marqué de la régie SIG à fournir une énergie le plus propre possible. Mais pour que le modèle fonctionne et que les tarifs n’explosent pas, l’équation n’était pas simple. 

Les ménages genevois peuvent choisir entre la gamme Electricité Vitale Bleu (100% d’énergie hydraulique suisse) ou la gamme Electricité Vitale Vert, avec ses trois déclinaisons: 20% Vitale Vert (pour environ 2 fr. de plus par mois pour un ménage moyen consommant environ 3 000 kWh/an), 40% Vitale Vert (pour environ 4 fr. de plus par mois) et 100% Vitale Vert (pour environ 10 fr. de plus par mois). 

Ce modèle a permis de voir émerger en 2005 la centrale solaire SIG Solar 3 (1 GWh, soit la consommation de 300 foyers), dépassée en taille dès 2012 par la plus grande du pays sur Palexpo (4,2 GWh/an, équivalent à la consommation de 1350 foyers). Et ce n’est pas fini! De quoi inspirer les autres cantons.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."