Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

GENÈVE/L'Ariana reçoit deux dons de ses Amis, qui ont changé de présidente

Crédits: DR

Il faut savoir regarder dans les vitrines, et plus encore lire les étiquettes. L'Ariana genevois peut ainsi présenter deux nouvelles acquisitions dues à ses Amis. Il s'agit tout d'abord d'une tabatière en porcelaine de Meissen, remontant aux années 1730. Un ajout confirmant la vocation patrimoniale de l'association. Ce petit objet, non monté, ce qui lui confère une certaine étrangeté, vient ainsi rejoindre des figurines de la même fabrique jadis léguées par Aimé Martinet ou Maria Kaden (que j'ai connue, comme le temps passe...) 

La tabatière en question a été peinte par Adam Friedrich von Löwenfinck (1714-1754), qui travailla à Meissen de 1727 (il était apprenti) à 1736 (où il est parti produire ailleurs). L'amateur y reconnaît son goût exotique du sino-japonais revu par l'Allemagne rococo. Il y a ainsi sur la boîte des animaux n'ayant jamais existé que dans des imaginations déjà mondialisées. L'autre acquisition est plus moderne. Il s'agit en fait d'une commande passée à Anna Dickinson. La Britannique a été exposée à l'Ariana en 2015. Les Amis ont pensé, à juste titre, qu'il devait en rester une trace. Elle s'incarne sous la forme d'un récipient de verre massif brun, qui exigerait beaucoup de lumière pour briller. C'est de la belle ouvrage, dans un genre plutôt austère.

Nouvelle présidente 

L'occasion semble parfaite pour dire que les Amis ont changé le 19 mai de présidente. Ariane Bory a passé la main. Lui succède Béatrice Guenest Micheli, dont le mari assure le développement de la société d'enchères parisienne Artcurial. La nouvelle élue s'est occupé de galeries et de formations de collection, si j'en crois mon ami le Net. L'amicale regroupe aujourd'hui environ 200 membres, qui s'attachent notamment à l'enrichissement des collections. Elle pallie ainsi l'absence de subventions spécifiques depuis 1994. Pour donner un ordre d'idées, la Fondation Baur compte dans les 400 amis, les Musées d'arts et d'histoire en a un peu plus de 1300. 

Photo (DR): Béatrice Guenest Micheli, la nouvelle présidente des Amis.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."