Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

GENÈVE/Avec "Fire and Clay", Gagosian se met à la céramique actuelle

Crédits: Galerie Gagosian, Genève 2018

J'ignore s'il s'agit d'une première. Si tel n'est pas le cas, ce sera sans doute une seconde. Il n'arrive pas souvent qu'une galerie du calibre de Gagosian consacre une exposition entière à la céramique. «Elle a été conçue spécialement pour Genève par Fabienne Stephan», explique la directrice Helly Sistovaris. «Nous avons regroupé des pièces allant des années 1950 à nos jours.» Notons au passage que les artistes proviennent avant tout du Japon et des Etats-Unis. C'est dans ces pays que la poterie se voit le mieux prise au sérieux, avec les incidences financières que cela suppose. En France, par exemple, la chose reste considérée comme un art décoratif, et donc mineur. Cela dit, j'ai récemment rencontré Jean Girel, qui a tout de même fini par percer depuis qu'il se voit montré dans des galeries «sérieuses». L'homme le mérite du reste largement. 

De quoi se compose «Fire and Clay»? D’œuvres bien sûr uniques et dues à des stars de la profession. Le grand ancêtre serait ici Peter Voulkos, mort en 2002. Pour lui, «l'argile n'était rien d'autre que le la peinture épaisse et la peinture rien d'autres que de l'argile fine.» Il ne faut donc pas s'étonner si l'Américain a abandonné en 1954 la production utilitaire pour se consacrer à des sculptures aux formes libres. Notons cependant que l'idée du plat ou du vase ne s'est pas tout à fait perdue de vue. Le grand «Walking Man» de 1990 reste une sorte d'amphore, avec la traditionnelle ouverture en haut. Il en est allé de même avec sa compatriote Betty Woodman, disparue il y a quelques mois. Installée en Italie, elle partait d'une conception classique afin de mieux laisser aller ensuite sa fantaisie. On se souvient que Betty fut la vedette d'une exposition à l'Ariana, il y a de cela quelques années. Le musée genevois a du reste prêté une de ses pièces, qui ne se retrouve donc pas à vendre comme le reste.

Pour tous les goûts 

A partir de là, Fabienne Stephan a aussi bien pu inviter Sylvie Auvray que Takuro Kuwata ou Sterling Ruby. Avec le premier et les troisième des noms ici cités, la céramique sort de ses gonds. Surtout avec Ruby. L'énorme «Basin Theology/MIOSIS» tout rouge de 2018 pourrait servir de bain de pieds, pour ne pas dire de bain de siège. C'est l'un des extrêmes actuels, surtout si on se réfère aux formes monumentales pures, sillonnées de lignes blanches, créées par Shio Kusaka. Il en faut pour tous les goûts. Pas forcément les miens, d'ailleurs. J'avoue ainsi éprouver beaucoup de mal face aux pièces exposées en sous-sol. Grant Levy-Lucero y reprend des marques célèbre pour les peindre sur des pots non tournés. Ajax. Nivea. Heinz. Je me croirais revenu aux premiers temps du pop art. 

L'ensemble cherche donc preneur. A des prix très inférieurs à ce qu'ils sont de manière générale chez Gagosian. «Ils vont de quelques milliers de francs à six chiffres», déclare prudemment Cyprien David. Cela peut sembler beaucoup, mais la multinationale a donné l'habitude des sept, voire des huit chiffres. Cela dit, point n'est besoin de désirer acquérir pour visiter. Vous serez très bien accueillis. Ici, avec l'équipe genevoise, les gens se révèlent tout à fait charmants.

Pratique

«Fire ans Clay», Galerie Gagosian, 19, place Longemalle, Genève, jusqu'au 15 décembre. Tél. 022 319 36 19, site www.gagosian.com Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h.

Photo (Galerie Gagosian, Genève 2018): Un plat à la forme pure de Shio Kusala, 2018.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."