Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

GENÈVE/Au MAH, Laurence Madeline s'en va et Béatrice Blandin s'en vient

Crédits: 24 Heures

Le secret d'Etat est aujourd'hui éventé, même si la communication extérieure est restée comme toujours inexistante au Musée d'art et d'histoire (MAH). Laurence Madeline s'en va bel et bien La responsable du pôle des beaux-arts «réintégrera prochainement son administration d'origine.» La dame rentrera donc en France, d'où elle avait été détachée. 

Je ne résiste pas à vous citer quelques phrases bien senties de la «communication» faite le 22 avril par Fabienne De Quay, responsable du secteur des ressources humaines, à ses «chères et chers collègues». Après les remerciements d'usage, l'expéditrice déclare en effet: «Nous nous souviendrons de sa chaleur, de son enthousiasme et de la force de proposition dont elle a toujours fait preuve au cours de ses années», Laurence Madeline étant en poste depuis 2011. «Sa créativité a fait merveille.» «Elle a indéniablement apporté sa marque.» Son entourage, enfin celui qui n'est pas en encore congé maladie, saura apprécier à sa juste valeur ces compliments. Les visiteurs du récent «J'aime les panoramas» aussi.

Commissaire pour Hodler en 2018

Laurence ne part en fait pas tout à fait. Elle a réussi à se faire attribuer (elle a «accepté», dit la communication) le commissariat de l'exposition Ferdinand Hodler prévue pour 2018. Le peintre est en effet mort début 1918. Il s'agira d'une coproduction avec le Kunstmuseum de Berne, autre grand malade parmi les musées suisses. L'institution dirigée par Matthias Frehner vient en quelque sorte de se voir mise sous tutelle. Nina Zimmer coiffe désormais le;Kunstmuseum et le Zentrum Paul Klee, avec mission d'y remettre de l'ordre. 

Bien sûr, Hodler est important. Très important, même. Rappelons tout de même que l'artiste a fait au Musée Rath l'objet non pas d'une, mais de deux expositions récentes. Montées avec Paul Lang, parti avvec soulagement en 2011 pour Ottawa, la première a obtenu un grand succès public et la seconde moins. Redite. C'était en 2003 et 2005. Voilà qui ne remonte pas bien loin...

Une archéologue vaudoise

Puisque nous en sommes aux changements, je profite de l'occasion pour vous apprendre l'entrée au MAH de Béatrice Blandin, que j'ai apprise par la bande. Docteure de l'Université de Lausanne, ancien membre de l'Ecole française d'Athènes, membre de l'Ecole suisse d'archéologie en Grèce, cette scientifique remplacerait Marc-André Haldimann, qui a quitté le MAH il y a environ cinq ans. Un poste de conservateur en chef occupé entre-temps par Jean-Luc Chappaz. Le MAH n'en souffle mot, même si Béatrice a déjà écrit quelques articles sur le blog du musée. Béatrice aurait pourtant quitté pour lui ce printemps le Musée historique du Chablais de Vouvry, lieu problématique s'il en est «pour prendre la tête de la section archéologie du MAH genevois». Les mots ne sont pas de moi. Je les ai lus sur un article du... «24 heures» vaudois en date du 4 avril 2016.

Photo (24 Heures): Béatrice Blandin vient du Musée historique du Chablais.

Prochaine chronique le mardi 3 mai. Londres fête les 100 ans du "Vogue" anglais avec une énorme exposition.

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."