Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

GALERIE/John Armleder se veut "Hors sujet" aux Bains chez Joy de Rouvre

Crédits: Annik Wetter/Galerie Joy de Rouvre, 2018

C'est un cacique et un classique de l'art genevois. Suractif après une longue absence forcée, John Armleder revient à presque 70 ans (c'est pour la fin juin) chez Joy de Rouvre. On sait que la galeriste a quitté Carouge pour les Bains. Voici sa première véritable exposition au Quartier, où elle occupe le local successivement habité par Tracy Müller et Laurence Bernard. Une jolie continuité pour ce qui est de l'attention portée à la scène genevoise. 

Joy et John sont restés fidèles à eux-même. On reconnaît de loin, à travers la vitrine, le style du premier. La seconde a continué sa démarche en demandant des fresques murales. Rouge et or, comme un vieux rideau de théâtre, elles occupent les murs de la première salle. Les peintures disparaîtront à la fin de l'accrochage, mais pas tout à fait. «Hors sujet I», «Hors sujet II» et «Hors sujet III», qui donnent comme de juste leur nom à la manifestation, sont à vendre (prix sur demande). Un seul exemplaire. L'acquéreur pourra adapter le motif à des dimensions variables grâce à un certificat signé par John. C'est du conceptuel et du concret à la fois.

3D et dessins sur smartphone 

Une grande toile ponctuée de gros points dorés domine la salle du fond, où se trouvent les éditions et les portfolios, une autre spécialité de Joy. Les portfolios existent en nombre pour le moins réduit. Huit, plus deux, plus deux. D'où une ruée des collectionneurs. Inspiré par une série TV, «Magicalf» qu'a coproduit par PrintThemAll et le Mamco voisin connaît en revanche une diffusion plus étendue. Pas moins de 99 exemplaires. Que voulez-vous? Le petit écran se veut moins élitaire.

Trois sculptures, l'une noire, l'autre bleue et la dernière jaune, complètent cette présentation. Il 'agit d'imprimantes 3D. Comme beaucoup de gens de sa génération, John Armleder se laisse fasciner par les nouvelles technologies qui sont naturelles aux plus jeunes. Les trois peintures murales sont d'ailleurs adaptées de dessins sur smartphone. J'ai personnellement de la peine à donner du prix à ce qui sort d'un appareil. L'art selon moi reste lié à une forme d'artisanat. Soixante mille francs pour du polyméthacrytate de méthyle dépasse pour l'instant non seulement mes moyens financiers, mais ma conception du monde. Tout peut cependant changer!

Pratique

«Hors Sujet, John Armleder», galerie Joy de Rouvre, 2, rue ds Vieux-Grenadiers, Genève, jusqu'au 3 mars. Tél. 079 614 50 55, site www.galeriejoyderouvre.ch Ouvert le mardi, le jeudi et le vendredi de 11h à 17h, le samedi de 14h à 17h.

Photo (Annik  Wetter/Galerie Joy de Rouvre): Le tableau au points dorés entre les deux parties d'une des fresques murales.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."