Andreas Ruhlmann

PREMIUM CLIENT MANAGER À IG BANK

Andreas Ruhlmann, diplômé de la John Molson School of Business à Montréal et détenteur du CAIA (Chartered Alternative Investment Analyst), a évolué plus de 10 ans au cœur des salles de marchés de Saxo Bank et de la Banque Nationale du Canada. Il rejoint IG Bank en février 2014 afin de mettre son expérience au profit des clients Premium de la banque.

Spécialiste du marché des devises, des actions et en analyse technique, Andreas développe également de nombreuses formations sur les stratégies de trading, l’analyse graphique, la gestion de risque et la psychologie du trader. Découvrez les formations sur ig.com

Les opinions exprimés dans ce Blog sont celles de Andreas Ruhlmann et non de son employeur.

Fonds de pension suisses: vont-ils faire leurs achats à l’étranger?

Il y a quelques jours, la star du marché obligataire Bill Gross a urgé la Fed de lever les taux d’intérêts. Avec la politique de taux zéro qui dure depuis plus de 6 ans aux Etats-Unis, les fonds de pension et compagnies d’assurances ont de plus en plus de mal à faire face à leurs engagements.

Ce phénomène est bien connu en Suisse, surtout depuis l’introduction des taux négatifs par la BNS. Avec des rendements obligataires dans le rouge même sur les obligations à long terme, cela change la donne pour l’ensemble de la place financière suisse.

Similairement aux consommateurs qui vont faire leurs achats chez nos voisins allemands, français ou italiens, les banques, les fonds de pension, les assurances et les gérants de fonds pourraient donc investir davantage à l’étranger. Après la crise de 2008, les banques et les multinationales ont massivement rapatrié leurs avoirs étrangers afin de pallier à la détérioration de leur bilan. Les fonds de placement ont fait de même face à la volatilité extrême de 2008, 2011 et 2012. Cela a causé la forte appréciation du franc. Aujourd’hui, les banques suisses sont mieux capitalisées, et les avoirs en franc ne génèrent pas assez de gains aux fonds de pension pour affronter une population vieillissante. On pourrait donc assister à un mouvement inverse dans les mois à venir.

Selon la banque d’investissement Morgan Stanley, les acteurs financiers de la place suisse pourraient potentiellement suivre le chemin du Japon, où le plus grand fonds de pension GPIF a augmenté sa part en avoirs étrangers de 23% à 35% en novembre 2014.

Depuis la fin du mois d’août, on assiste à des niveaux de volatilité qu’on n'avait plus l’habitude de voir depuis 2012. Pourtant, le franc est resté relativement stable, avec la paire EURCHF qui est même passée au-dessus de 1.10 pour la première fois depuis la fin du taux plancher. Il semblerait que la politique de la BNS commence à porter ses fruits, et ce n’est qu’un début.

 

Veuillez noter que les informations présentes dans cet article ne constituent pas une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."