Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

FOIRE/"Le livre sur les quais " revient à Morges

C'est le numéro 5, comme pour Chanel. Il y a en effet quatre ans que "Le livre sur les quais" a pris son essor à Morges. La prochaine édition, présidée par Daniel Pennac, se déroulera du 5 au 7 septembre. Autant dire tout de suite. Elle compte sur le beau temps, composante essentielle de ce qui constitue autant une fête qu'une foire. Le seul avantage du "Salon du livre", à Genève, est de se tenir dans ce blockhaus (ou ce bunker) que constitue Palexpo. Autant dire que la météo n'y revêt pas l'importance qu'elle possède sur la rive lémanique. 

Cette cinquième mouture semble davantage se placer sur le plan du quantitatif que du qualitatif. "Plus de 300 écrivains et 30 traducteurs seront présents". Voilà qui fait plutôt peur. Le menu de ces trois jours apparaît si copieux qu'il a fallu établir des cheminements sur le site de la manifestation, histoire que les visiteurs potentiels s'y retrouvent. "Pour mieux cibler les rencontres ou les événements qui vous intéressent, il vous suffit de sélectionner dans la colonne de gauche un jour et une catégorie." Parmi ces dernières se trouve le "confessionnal". Soyez méfiants! La fois où j'ai accepté de parler au "confessionnal" d'une journaliste française, je me suis retrouvé dans "Playmen" entre des pages contenant des dames fort peu vêtues.

Des débats parfois très "people" 

Mais revenons à Morges. Pas de thème, même si l'hôte d'honneur est le Tessin. De tout partout, avec une solide dose de "people". Il est ainsi permis de se demander en quoi Patrick Poivre d'Arvor interrogé Darius Rochebin ressort de la littérature. On aurait d'ailleurs tout aussi bien pu concevoir Darius sondé par Patrick. Quant à Douglas Kennedy, il répondra suivant les lieux ou les jours à Patrick Ferla, Marc Atallah (monsieur Maison d'Ailleurs à Yverdon) et Thierry Meyer. Après tout, pourquoi pas? L'Américain restera de toute manière plus digne que Nadine Trintignant (dont Marie Trintignant était la fille) participant au "Roman des mères" animé par Lova Golovtchiner. 

Mais que ne ferait-on pas pour relancer la lecture? Dans cette manifestation hautement sponsorisée, notamment par la Fondation Jan Michalski, on aura ainsi la Suisse par Micheline Calmy-Rey et Dieu grâce à Jacques de Coulon. La "Littérature courriel" se verra évoquées par Matthias Zschokke et Isabelle Rüf sous la houlette de Jacques Poget. Le public y apprendra par ailleurs à "Faire rayonner la pensée chrétienne" comme à "Saisir l'intime". Les chocs d'idées attirent toujours les foules. L'inévitable Maître Marc Bonnant affrontera ainsi l'humoriste Barrigue. 

Au delà de ces prestations de bateleurs, il y aura bien sûr des découvertes à faire, des gens à interroger et des rencontres à susciter. Je reviendrai donc samedi sur la manifestation. A bientôt!

Pratique 

"Le livre sur les quais", Morges, du vendredi 5 au dimanche 7 septembre. Site www.lelivresurlesquais.ch Photo (24 heures): Il y en a aussi pour les enfants à Morges. Le public de demain.

Texte intercalaire. Le jeudi 4 septembre, comme prévu, le très mode Charles Ray à Bâle. Parution vers 13 heures.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."