Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

FOIRE/La Suisse sera l'hôte d'honneur d'"ArtParis" du 5 au 8 avril

Crédits: Matthieu Gafsou/Galeries Eric Mouchet + Zlotowski

Je le savais déjà depuis un certain temps. Rora Turetsky m'avait menacé lors de son vernissage Isa Barbier du pire si je ne venais pas la voir à ArtParis, qui se déroulera cette année au Grand Palais du 5 au 8 avril. Sa galerie comme douze autres de Berne, Bâle, Zurich, Lausanne ou Neuchâtel, se retrouvera mise à l'honneur par la foire. Après l'Afrique, c'est la Suisse qui tiendra la vedette en 2018. Sortons les lampions rouges et blancs! Il n'y aura pas que des espaces detinés à la vente. Toutes sortes de joies annexes sont prévues. 

La création helvétique se verra bien sûr présente chez Rosa. Sous une forme actuelle, et je présume avec beaucoup de noir et de blanc. Ditesheim & Maffei restera dans le moderne en allant de Giacometti à Thomas Huber en passant par Luis Soutter ou Jean Tinguely. Il y aura des présences alémaniques chez Andres Thalmann de Zurich ou DuflonRacz de Berne. Certains galeristes français se mettront à l'unisson. Regroupant leurs forces, Zlotowski et Eric Mouchet mettront ensemble Le Corbusier et le photographe contemporain romand Matthieu Gafsou. Tanit monterra de l'Adrian Schiess, de l'Urs Lüthi ou du John Armleder. Voilà qui fait beaucoup de noms masculins. Le Project Room, qui liera l'apparition de la vidéo en Suisse vers 1970 au suffrage féminin, ne montrera donc que des cinéastes femmes. Et il y en aura beaucoup.

Quatre compositions géantes 

Puisque j'en suis aux projections, il y en aura sur la façade, qui n'est pas précisément plate comme un écran. Les trois régions du pays se devant d'être présentes, les noms retenus sont ceux de la francophone Camille Scherrer, de l'Alémanique Yves Netzhammer et du Tessinois Alan Bogana. La collection du Groupe Helvetia se verra montrée, du moins en petite partie. Elle comporte aujourd'hui 1700 travaux signés d'environ 400 artistes. Il y aura enfin quatre énormes compositions à l'intérieur. Elles se remarqueront par conséquent de loin. Ces installations seront signées, Renate Buser, Sébastien Mettraux (c'est décidément son année!) Christoph Rüttimann (que Skopia expose à Genève jusqu'au 10 mars) et Christian Gonzenbach. 

Karine Tissot coordonne l'ensemble... depuis Londres où elle se trouve en stage depuis le début de l'année. La directrice du CACY d'Yverdon a l'habitude la gestion de projets de plus en pluis complexes. On peut donc lui faire confiance. 

Photo (Matthieu Gafsou/Galeries Eric Mouchet et Zlotowski): Le photographe romand sera montré en tandem avec son aîné Le Corbusier.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."