Christian Simm

FONDATEUR DE SWISSNEX SAN FRANCISCO

Fondateur et directeur de swissnex San Francisco, Christian Simm vit depuis 1997 en Californie. Avec son regard de physicien et sa passion pour le partage des savoirs, il décode les mutations scientifiques, technologiques et sociétales, en Amérique du Nord et en Suisse. Avec son équipe, il privilégie le croisement des genres, l’interdisciplinarité et la sérendipité - l’exploitation créative de l’inattendu – pour que swissnex soit un lieu neutre et accueillant pour l’expérimentation intellectuelle. Valorisant l’écosystème entrepreneurial unique de la Silicon Valley et la réelle créativité helvétique, il ”connect the dots” entre recherche, éducation, art et innovation. Suivez swissnex San Francisco aussi sur nextrends !

Flâneries électro-solaires

Etape San Francisco – Phoenix du vol transcontinental de Solar Impulse.

Tour de contrôle à avion de ligne : « Gardez vos distances avec Solar Impulse. »

Avion de ligne : « De quoi s’agit-il ? »

Tour de contrôle : « C’est comme une voiture électrique, mais ça vole ! »

Ce dialogue, relaté par Wired, m’emmène dans quelques flâneries électro-solaires.

Au sol d’abord. L’automobile hybride est entrée dans les mœurs. Non seulement la Toyota Prius a-t-elle été le modèle de voiture le plus vendu en Californie l’année dernière, elle est devenue pour bien des acheteurs un ”status symbol”, une façon d’affirmer sa différence.

Si la voiture entièrement électrique n’est pas encore aussi répandue, sa renaissance a déjà son idole avec Elon Musk. Ce co-fondateur de PayPal, qui ne connaissait rien à l’industrie automobile, a suivi l’un des principes de la Silicon Valley – ”Think Out of The Box” – et lancé la marque Tesla. Il a été suivi par les bolides racés de Fisker près de Los Angeles, dont l’orange et le bleu du logo représentent les couleurs d’un coucher de soleil californien au-dessus du Pacifique.

Dans les airs, par contre, la propulsion électrique, voire électro-solaire semble générer encore bien de l’incrédulité. Ceci alors que les premiers tests d’avions électriques remontent aux années 1970. En 1974, le Sunrise de l’entreprise californienne AstroFlight est le premier avion entièrement propulsé par le soleil. En 1981, le Solar Challenger construit par AeroVironment à Monrovia, CA traverse la Manche avec un pilote à bord.

Dans les années ’90, les centres de recherche californiens de la NASA développent le Pathfinder, le Centurion, puis Helios pour des vols d’observation scientifique, battre divers records d’altitude et tester des systèmes de propulsion combinant énergie solaire et piles à combustible.

En été 1990, le pilote californien Eric Raymond réalise la première traversée des Etats-Unis avec son avion solaire Sunseeker I. En 2012, c’est sur l’aéroport de Inyokern, CA que Chip Yates atteint la vitesse record de 326 km/h en vol horizontal avec un avion électrique. Son projet Flight of The Century vise maintenant à traverser l’Atlantique en 2014, en rechargeant ses batteries en vol à partir d’avions ravitailleurs.

Alors, le premier avion électrique commercial sera-t-il aussi inventé sur la côte ouest ? Pas si sûr, même si la forme révolutionnaire des ailes du concept CE Liner a été imaginée par un chercheur de l’Université de Stanford !...

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."