Mary Vacharidis

JOURNALISTE

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Financement des partis: on se pince!

Au début mars, Fribourg et Schwytz se sont prononcés en faveur de la publication par les partis politiques des budgets de campagne et de l’identité de leurs gros donateurs. Cinq cantons sont désormais dotés d’une telle loi. Or, il y a un élu à qui cette évolution déplaît fortement. Sur les ondes de la RTS, le conseiller national Christian Lüscher (PLR-GE) a qualifié cette exigence de transparence d’«effet de mode»: «Tout le monde devrait tout savoir à propos de tout le monde, alors que le citoyen se moque totalement de savoir qui finance quel parti. Tout cela devient ridicule.» 

On se pince. Comment peut-on soutenir que le financement des partis indiffère le citoyen. Si l’industrie nucléaire, un grand distributeur et le secteur pharmaceutique dopent les finances d’un parti, l’électeur souhaite être au courant, de manière à prendre des décisions d’électrice et d’électeur en connaissance de cause. Il est de l’intérêt public de savoir si les votes des parlementaires sont liés aux versements de groupes d’intérêt. 

Des débats animés en vue

En 2001, des députés européens se sont fait piéger par des journalistes du Sunday Times. Les élus ont accepté de l’argent de faux lobbyistes pour voter des amendements. Il s’agit là de corruption. Nous n’en sommes sans doute pas là en Suisse. Mais les attentes croissantes du public en matière de transparence et de morale ne sont plus compatibles avec un «respect de la sphère privée» qui protégerait les agissements de puissants.

Les débats promettent d’être animés d’ici au scrutin sur l’initiative au sujet de la transparence dans le financement de la vie politique, prévu pour 2019.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."