Bernard Radon

DIRECTEUR GÉNÉRAL DE COACHING SYSTEMS SARL

"Il y a chez Bernard Radon une quête perpétuelle pour comprendre les mécanismes de la stratégie et du management. Mais comment s’y prend-t-il pour coucher sur papier ce foisonnement d’expériences d'accompagnement de cadres et de cadres dirigeants? Je crois qu’il s’amuse à noter ses idées sur un petit calepin imaginaire. Il les transcrit ensuite sur des petits morceaux d’étoffe qu’il range soigneusement dans une boîte. Et quand le besoin de publier se fait pressant, il les sort, les trie, les arrange et enfin les coud soigneusement les uns avec les autres pour en faire un patchwork très ordonné dont l’image est non seulement cohérente, mais aussi d’une pertinence logique qui interpelle ses lecteurs. Il dit d’ailleurs en substance dans ses différents livres que l’on apprend à connaître son environnement par touches successives, comme si on reliait entre eux les morceaux d’un vaste puzzle. Au final, après avoir pris du temps, acquis et comparé toutes nos connaissances, c’est l’image d’ensemble qui se dégage: les organisations humaines dans toute leur complexité".

Femme d'aujourd'hui, une génération sacrifiée

Le pitch

Dans une banque d'affaires, Carla gère avec talent une équipe de huit personnes dans le domaine des relations publiques et de la communication. Lorsque son supérieur hiérarchique est nommé directeur général, elle se retrouve naturellement à la tête du département marketing avec le titre de directrice, membre du conseil de direction.

La logique du tout contrôle

Le département "Marketing" comprend en outre un service "Statistiques Réseaux", dirigé par Marc. Les premières difficultés de Carla surgissent dès qu'il lui faut parler de chiffres. Recherchant le diable dans les détails, Carla n'arrive pas à s'entendre avec Marc, qu'elle licencie sans ménagement quelques mois plus tard. Elle en fait de même pour deux autres collaborateurs. Dans la banque, on commence à lui reprocher un management autoritaire, des propos sans nuance, un stress continuel qu'elle justifie par son manque chronique de spécialistes.

La rupture du barrage

Sans réserve, son patron soutient ses compétences et son excellent travail pendant 24 mois, jusqu'au jour où Carla se heurte à sa secrétaire pour une banale histoire de logo mal utilisé. C'en est trop, une cabale est lancée. Son patron la lâche. Carla est licenciée.

Aujourd'hui encore, elle pleurniche encore sur ce qui lui est arrivé. Elle clame "avoir été la cible d'un conseil de direction essentiellement masculin qui lui a toujours reproché d'être si féminine".

Des repères pour ne pas progresser

Carla fait partie de ces femmes qui veulent tout contrôler, tout comprendre pour être meilleures que les hommes et "s'en sortir". Féministe, elle est active dans l'association des "Femmes leaders" dont elle revendique l'état d'esprit, mais surtout les clichés sans cesse rabattus qui font tant de bien à l'âme quand ils sont partagés entre femmes. Bien entendu, elle ne s'est jamais impliquée dans son association professionnelle, ni dans un centre patronal, ni même dans un club de bienfaisance ou "Club service" dirigés, comme chacun le sait, par des hommes.

Des prescriptions pour agir

  • Investissez-vous dans les clubs des hommes, ces citadelles qu'il vous faut conquérir. Ce n'est pas si facile de ferrailler avec eux, de défendre ses idées, de savoir attendre, de choisir ses combats et de s'y tenir pour faire passer quelques projets essentiels.
  • Apprenez à avaler quelques couleuvres, à supporter des lazzis et des quolibets, à se faire passer pour quelques temps comme la préposée au café. Posez-vous la question de savoir s'il ne s'agit pas finalement que d'un rite de passage ?
  • Allez manger avec eux et n'hésitez pas à commander vos 3dl. Je sais, cela fait corps de garde, mais il faut bien s'intégrer.
  • Restez habile et cordiale quand vos devez manipuler vos collaborateurs pour les faire atteindre vos objectifs.
  • Restez dans votre périmètre de responsabilités. Ne cherchez surtout pas à brûler des étapes. Si vous êtes si compétente, quelqu'un viendra indubitablement vous chercher, car il manque cruellement de talents dans les organisations où vous avez toutes vos chances. 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."