Emilyturrettini

CHRONIQUE INTERNET

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Facebook lance une application permettant l'accès gratuit à Internet

Facebook a dévoilé une nouvelle application mobile qui permet aux usagers des pays en voie de développement d'accéder à des pages Internet gratuitement.

Il s'agit d'une initiative lancée en 2013 par Facebook avec plusieurs acteurs des télécoms et de l'Internet comme Nokia, Ericsson, Samsung, Opera et Qualcomm, et dont l'objectif est de « rendre l'accès à Internet abordable pour les deux tiers de la planète qui ne sont pas encore connectés et offrir à tous les mêmes opportunités ».

Plus de 85% de la population mondiale vit dans des régions où une couverture cellulaire existe, mais pourtant seuls 30% d’entre eux accèdent à la Toile. Les tarifs élevés pratiqués par les opérateurs et un manque de connaissances sont les principales barrières à l'adoption de l'Internet.

L'application baptisée Internet.org, qui sera d'abord lancée en Zambie sur le réseau de l'opérateur mobile Airtel, permet un accès à différents services, sans facturer l'usager pour la transmission des données.

En fournissant ainsi des services et des informations basiques par le biais de l'application, Facebook permettra à un plus grand nombre de découvrir l'Internet - ou du moins une partie de l'Internet - auquel ils n'ont pas encore eu accès pour les raisons évoquées.

A l'heure actuelle, selon Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, seuls 15% de la population de Zambie ont accès au réseau. Grâce à cette application, chacun pourra se connecter pour faire une recherche d'emploi, se renseigner sur la santé, la maternité, consulter Wikipédia ou la météo. Et avoir accès à Facebook et des outils de messageries pour rester en contact avec ses proches.

Un des services proposés, Woman's Rights App, s’adresse aux femmes en particulier, afin de les informer sur leurs droits. Cela leur permettra de dire à leur mari: « j'ai le droit de vote »,  « j'ai le droit de ne pas être battue », ou encore « J'ai droit aux services de santé ». Selon Sheryl Sandberg, directrice générale de Facebook: « Souvent, les femmes n'ont pas connaissance des droits dans leurs pays. Par exemple la pratique de l'excision est largement interdite et illégale, mais les femmes ne le savent pas toujours. Nous voulons les aider à être informées pour mieux s'autonomiser. »

« Nous commençons à voir notre vision devenir réalité en ayant déjà aidé 3 millions de personnes à avoir accès à l'Internet pour la première fois », rapporte Mark Zuckerberg, enthousiaste, dans Fortune.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."