Strobinofabrice

ANALYSTE CHEZ ANALYSES & DÉVELOPPEMENTS IMMOBILIERS

Diplômé de l'Institut d'études immobilières (IEI), Fabrice Strobino est architecte universitaire et chef de projets immobiliers chez Analyses & Développements Immobiliers depuis 2003. Il a en outre suivi le cursus de l'AZEK pour les gérants de fortune. Fort d'une expérience de plus de 4000 expertises pour de grandes banques, il est membre de l'Association des promoteurs et constructeurs genevois (APGC) et membre de la Chambre suisse des experts immobiliers (CEI).

Anthropomorphisme immobilier

L'anthropomorphisme appliqué à l'immobilier est gage de pérennité du rendement de l’actif.

A l’image de la visite médicale et complète, il faut faire auditer régulièrement l’immeuble par un médecin-spécialiste (technique / financier / planificateur).

Les immeubles sont comme des Hommes !

Ils nécessitent une attention particulière et régulière.

Peu connaissent une vie sans problème ! Cela se passe seulement au cinéma.

Certains, déjà à la conception, montrent des signes de malformations. Ils demandent alors encore plus d’attention durant toute leur vie. Cela peut provenir de mise en œuvre difficile ou encore de règlements divers inadaptés, ou encore d’une inadéquation au marché. D’autres vivent des premières années difficiles et rencontrent de nombreux problèmes de jeunesse. Ce sont souvent des détails inadaptés ou une mise en œuvre ratée à certains endroits. Il faut profiter de cette période pour étudier le bâtiment et corriger ces travers. Puis vient l’âge de maturité. C’est le moment pendant lequel il faut maintenir la valeur de l’immeuble à l’image de l’humain qui mange plus sainement et fréquente les salles de sports. Comme tous les individus, il y a une phase où les petites douleurs se réveillent et certains organes périssent plus vite. Le début de l’inadaptation aux demandes du marché est plus difficile à déceler. Cela commence généralement avec le plan qui n’est plus en phase avec les attentes, à l’image des cuisines-laboratoires des années soixante ou encore avec un système électrique vieillissant. Paradoxalement, c’est à ce moment que le service de la protection des monuments et de sites gèlent toute adaptation. Certains vont tenter de lifter l’objet, mais c’est souvent en vain. Le problème est plus profond et l’individu demande des soins particuliers et profonds pour revivre une seconde vie, ce que les Hommes ne peuvent (pas encore) faire.

A l’instar du corps humain avec ses globules, l’immeuble est habité par des occupants. Il est naturel que, dans un organisme sans entretien, les globules aient tendance à proliférer de manière anarchique. L’attention au bon équilibre de l’ensemble et au respect de toutes les entités est essentielle pour espérer la plus longue vie possible à l’immeuble.

Ainsi, il est fortement recommandé d’entretenir régulièrement l’immeuble tout en respectant ses occupants. 

L’augmentation de valeur des portefeuilles, aujourd’hui, n’est que la résultante naturelle de la baisse du taux de capitalisation. Mais gare au manque de suivi et d’anticipation du marché, il se payera très cher. Qui a imaginé il y a 50 ans que la cuisine redeviendrait le centre des logements, que les deux roues serait un moyen de transport ?! Aujourd’hui d’autres interrogations voient le jour à l’image du vieillissement de la population.

Cet anthropomorphisme est gage de pérennité du rendement de l’immeuble.

Ainsi, à l’image de la visite médicale et complète à partir d’un certain âge, il faut faire auditer  (technique / finance / planification) régulièrement l’immeuble par un spécialiste.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."