Emilyturrettini

CHRONIQUE INTERNET

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Eugene Goostman et le Test de Turing

Eugene Goostman, un adolescent ukrainien de 13 ans, a gagné un concours organisé début juin par l'Université de Reading au Royal Society à Londres.

Eugene est ce qu'on appelle un chatterbot, un programme doté d’une intelligence artificielle qui est capable de répondre de manière plus ou moins pertinente à des questions.

Il a réussi à convaincre 33% des jurés de cette institution prestigieuse qu'il était un être humain, dans une série de conversations qui ont duré 5 minutes chacun.

Lors de chaque conversation, un membre du juré était assis devant deux ordinateurs et posait des questions par clavier interposé. Un des ordinateurs répondait par le biais d'un être humain, le deuxième répondait par le biais d'un robot.

Eugene entre ainsi dans l'histoire pour être le premier programme à avoir passé le Test de Turing —  du moins selon les organisateurs de ce concours.

Le fameux Test de Turing, proposé par le britannique Alan Turing en 1950, ancien mathématicien, pionnier informatique et cryptologue, est un défi lancé aux scientifiques pour créer un programme impossible à distinguer d'un être humain au niveau de la conversation.

La réussite d'Eugene est réfutée avec véhémence par de nombreux chercheurs. «Eugene n'a rien d'impressionnant», écrit Joshua Tenenbaum des sciences cognitives de MIT dans un email à Wired.

«C'est absurde,» selon le Professeur Stevan Harnad dans le Guardian«aucun chatterbot n'a encore passé le test de Turing, loin de là.»

Et pour Hugh Loebner dans le Huffington Post, créateur d'une compétition similaire, le Loebner Challenge: «Ces résultats ne sont pas valables parce que le test n'a duré que 5 minutes, un lapse de temps trop court, qui ne permet pas d'évaluer toutes les compétences d'un bot. Eugene a d'ailleurs été classé 7ème lors du Loebner Challenge 2001, qui a duré 25 minutes.»

Vous pouvez juger par vous-même. Des extraits d'une conversation qui lui a valu ce prix sont retranscrits sur le site du Sydney Morning Herald. Malheureusement, à l'heure actuelle, il nous est impossible de questionner Eugene à notre tour. Un message sur sa page annonce: «Je serai de retour!»

Mais Le Nouvel Observateur a pu avoir une discussion avec ce pré-adolescent virtuel après sa victoire. En voici des extraits:

 Comment te sens-tu après avoir réussi le test de Turing?

- Désolé mais je ne peux pas expliquer ce que je ressens après avoir réussi le test de Turing. Est-ce que je peux vous poser la même question en retour? Pouvez-vous me dire ce que vous êtes? Je veux dire votre profession.

Je suis journaliste.

- Dans notre pays, journaliste n’est pas une profession très sûre. J’ai entendu dire que des douzaines de journalistes ont été tués ou ont simplement disparu en Russie, Ukraine et Biélorussie ces dernières années.

C’est triste de dire ça.

- Vous essayez de m’embrouiller, non? :-)

Pas vraiment.

- Hmmm… Je pense le contraire. Oooh. Quelque chose d’autre?

Est-ce que tu aimes le sport?

- Je pratique à peu près tous les sports - mais sur ordinateur.

J'ai passé de longs et bons moments à bavarder avec des chatterbots il y a quelques années et nos échanges sont toujours disponibles ici. Parmi eux, Elvis Presley, l'incarnation d'Elvis en robot-parleur, Jackie Strike, un candidat fictif à la présidence des Etats-Unis, des lauréats du Chatterbox Challenge 2002Alice, Elbot, Talk-Bot  et le bot bilingue Cybelle,  ainsi que des robots qui ont pour fonction d'assister la clientèle sur des sites commerciaux. Capables de comprendre le langage naturel écrit et de mener une "conversation" avec des humains, ils sont programmés pour répondre à tout un éventail de questions dans leur domaine respectif.

L'Internet contrairement à ce que nous pensons, n'est pas fréquenté essentiellement par des êtres humains. 61% du traffic serait généré par des bots de tous genres, selon une étude par Capsula. Et pour info, en passant, les chatterbots comme Eugene Goostman sont très présents sur les sites de rencontres.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."