Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Une pièce d'or 24 carats de l'empereur Allectus a été vendue 720 000 francs à Londres

Trouvée dans le Kent par un chasseur de trésor, la monnaie était devenue sa propriété. Il n'existe que 24 "aureus" de ce souverain d'origine britannique.

La pièce en question, qui reste en excellent état.

Crédits: Dix, Noonan & Webb

C'est une petite nouvelle. Il s'agit aussi d'un fort petit objet. Une monnaie romaine vient de se vendre l'équivalent de 720 000 francs en chez Dix Noonan Webb, dans l'élégant quartier de Mayfair à Londres. Il s'agit bien sûr d'une rareté. Cet «aureus» en or 24 carats était jusqu'ici connu à 23 exemplaires. Il représente l'éphémère empereur Allectus. Un usurpateur, dit sa courte biographie. Mais qui n'avait pas plus ou moins chouravé l'Empire à la fin du IIIe siècle?

Qui était Allectus? J'avoue venir de faire personnellement sa connaissance. Il restait pour moi un nom. Cet homme dont les origines et la date de naissance demeurent inconnues, a d'abord état «fiscus» impérial. Un fait expliquant peut-être son amour des belles pièces de monnaie, sonnantes (bon alliage) et trébuchantes (poids exact). Ce fonctionnaire est arrivé au pouvoir après avoir fait disparaître Carausius, lui aussi monté sur le trône d'une manière discutable. L'homme a assis son pouvoir dans l'Angleterre actuelle, d'où sans doute une partie du prix de l'aureus. Sa forte autorité (il avait une certaine tendance à l'assassinat) lui a valu bien des ennemis parmi les Bretons. Comprenez par là les insulaires. Un mauvais point quand il lui a fallu lutter, en dépit de sa puissante flotte, contre les soldats de Constance Chlore. Il a donc fini lui aussi trucidé. C'était en 297 de notre ère.

Expertise au British Museum

J'en arrive maintenant à l'histoire après l'Histoire. La pièce a été découverte dans le Kent par un homme de 30 ans. Un chercheur de trésor, comme il en existe en toute légalité outre-Manche. Ici, l'archéologie n'a pas ce côté sacré du sol, dont tout ce qui sort (à part les pommes de terre, bien entendu!) appartient à l'Etat. Le découvreur, dont le nom n'est pas communiqué, l'a apportée au British Museum, qui l'a authentifiée. La monnaie voyait estimée environ 100 000 livres. Elle a donc réalisé le quintuple. On ignore l'identité de l'acquéreur.

Il arrive pourtant que ce dernier soit un musée comme le British lui-même. Une chose qui choquerait dans la très jacobine France. En revanche, on estime outre-Manche que les trésors sont ainsi mieux connus. Ils échappaient naguère à la fonte. Aujourd'hui, aucun risque d'exportation clandestine. Je me souviens que le British a même organisé il y a quelques années une exposition sur ces trésors, avec l'aide de leurs chercheurs. Le plus spectaculaire avait été trouvé par hasard. Un marteau était providentiellement tombé dans un trou du sol. La découverte avait été présentée intégralement... ainsi que le marteau. Ce dernier avait eu l'honneur d'une vitrine.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."