Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Un tableau de Signac spolié a été retrouvé dans la Collection Gurlitt léguée à Berne

On en arrive à sept tableaux restitués en huit ans. Le résultat reste bien loin des 500 toiles "douteuses" annoncée en 2012. Le Signac sera rendu aux héritiers de Gaston Prosper Lévy.

"Quai de Clichy, temps gris" de Paul Signac, 1887.

Crédits: DR

Nous en sommes à sept. Il y a désormais sept œuvres spoliées retrouvées dans la Collection Gurlitt, léguée en 2014 au Kunstmuseum de Berne. C'est finalement peu si l'on pense que les investigations ont commencé en 2012.. On se souvient en effet que ce don pour le moins inattendu comporte environ 1500 pièces. Je ne vais pas vous raconter l'affaire pour la nième fois. Vous savez tous que Cornelius Gurlitt était le fils d'Hildebrand Gurlitt. Ce marchand avait beaucoup acheté en France pendant la guerre, après avoir été conservateur de musée dans les années 1920 et galeriste spécialisé dans un art contemporain alors interdit dans l'Allemagne nazie. Il travaillait alors pour les institutions du Reich.

De quoi s'agit-il cette fois? D'un Paul Signac remontant à ses bonnes années, puisque «Quai de Clichy, Temps gris» date de 1887. Ce chef-d’œuvre pointilliste a été acheté en 1934 par l'agent immobilier Gaston Prosper Lévy à la maison Bernheim, qui organisait cette année-là une rétrospective dédiée au maître pointilliste. Lévy était un important collectionneur. La liste grâce à laquelle le tableau a pu se voir reconnu comme sien comprend une centaine d’œuvres, en général impressionnistes. L'homme avait dû fuir la France en 1940, rejoignant la Tunisie. Sa maison avait été pillée peu après. Les toiles qu'elles abritait se sont retrouvées sur le marché jusqu'en 1947. Non identifiées. C'est à ce moment que Gurlitt père a acquis le Signac.

"Une justice historique"

La toile se verra donc rendue à ses héritiers. «Chaque œuvre restituée est un pas de plus dans la quête d'une justice historique», a déclaré Monika Grütters, ministre fédérale allemande de la culture. Je rappelle que les autres étaient signées Matisse, Menzel, Liebermann, Thomas Couture ou Pissarro. Elles ne figuraient pas forcément aux deux expositions organisées par le Kunstmuseum de Berne. Ce dernier a présenté à la fois les pièces définitivement acquises à ses collections, dans la mesure où nombre d'entre elles ont été retirées des musées allemands en 1937-1938 (un Etat ne peut pas s'autospolier) et des cas non résolus. Au départ, on annonçait 500 pièces volées. La réalité semble donc moindre. De toute manière, le musée bernois a réalisé là une bonne affaire.

L'histoire que je vous raconte aujourd'hui s'étale avec des tonnes de politiquement correct sur le site du «Figaro», qui a toujours critiqué le choix bernois d'accepter ce don «sale». Comme si le Louvre n'était pas plein des achats discutables de Louis XIV, des spoliations révolutionnaires, des pillages napoléoniens ou d'acquisitions plus récentes dont les conditions d'entrée sur les cimaises feraient aujourd'hui plus que tousser! Heureusement que tout le monde a oublié les circonstances de l'achat, finalement récent, du Murillo des Canson, où Genève a servi de décor. L'affaire s'était pourtant terminée par une condamnation pénale de la fausse vendeuse. Grattez le Net. Vous trouverez peut-être. (1)

(1) Non, j'ai tout retrouvé. Le Louvre a sciemment gardé en 1995 le tableau spolié à une vieille dame martyrisée par sa gouvernante. La honte...

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."