Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Un Banksy représentant un Parlement peuplé de singes se vend 12 millions à Londres

La toile est arrivée chez Sotheby's au bon moment. Il s'agit pourtant d'une énorme composition de 2011. Dix acheteurs potentiels se sont battus pendant treize minutes.

La toile, présentée par les employés de Sotheby's.

Crédits: AFP

Banksy a de nouveau fait des siennes. Cette fois, le plus célèbre anonyme du monde n'a pas détruit une de ses œuvres en vente publique. Il ne s'est pas non plus fait chasser de la place Saint-Marc de Venise, pour laquelle il avait prévu un stand sauvage de peintures. Un de ses tableaux passait tout bêtement chez Sotheby's. Et la seule chose qui se soit passée reste jusqu'ici l'envol des enchères.

Ils étaient apparemment dix à vouloir «Devolved Parliament». Il s'agit là d'une énorme toile de deux mètres cinquante de haut sur quatre mètres vingt de haut, entourée d'un cadre tout ce qu'il y a de plus classique. L’œuvre date en fait de 2011, mais c'était vraiment le moment ou jamais de proposer cette composition montrant un parlement britannique peuplé de chimpanzés. La compétition entre enchérisseurs a duré treize minutes. Le lot a ainsi décuplé, ou presque, son estimation. Il s'est envolé à 9,9 millions de livres, ce qui fait environ 12 de nos millions. C'est cher par rapport au résultat. Il convient donc de saluer là un événement.

Succès du PAD et de Frieze

La chose a eu lieu jeudi soir alors que Londres connaît sa foire Frieze et la version anglaise du PAD (Pavillon des arts et du design). Il paraît que les affaires y marchent très bien. Les très gros acheteurs ne seraient pas touchés par le Brexit. Une affaire à suivre. L'essentiel est que le vendeur du Banksy ne soit pas payé en monnaie de singe.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."