Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Que voir comme expositions en Suisse en ce moment? Voici mon top-ten personnel.

Il y a trop. Je n'ai pas tout vu. J'aurais cependant pu allonger la liste. Voici de l'exotisme, du classique, du contemporain et de l'écologique. Suivez le guide si vous voulez!

"La fabrique des contes" du MEG genevois, dans une mise en scène photographique de Jonathan Watts.

Crédits: Jonathan Watts, MEG, Genève 2019.

L'été se carapate. La rentrée approche à grands pas, sans qu'il y ait eu cette année de sortie. Les musées (les galeries ayant, elles, fermé pour quelques semaines) connaissent un embouteillage d'expositions. Pensez à Paris, qui vit sa première véritable saison estivale! Le succès n'est hélas pas toujours au rendez-vous. Le public n'a pas augmenté dans les mêmes proportions que l'offre, et vous n'êtes pas sans savoir que le choix finit par créer l'embarras. Voici donc une petite sélection de manifestations suisses aujourd'hui à l'affiche. Attention! J'ai glissé quelques urgences.

Pour choisir les dix élus, je me suis bien sûr appuyé sur ce que j'ai vu. Il est inévitable que certaines choses, parfois présentées comme «incontournables» (comme si tout ne pouvait pas se voir contourné!) m'ont échappé. Vous remarquerez aussi que je ne rejette rien cette fois dans l'enfer des «je n'aime pas». Je n'ai le souvenir d'aucune catastrophe, même si certaines prestations m'ont semblé très moyennes. Notez que l'extraordinaire également se fait rare. C'est comme s'il y avait un nivellement à un honnête niveau moyen. Sur ce, c'est parti!

"La femme en bleu" de Fernand Léger appartient au "Kosmos Kubismus". Photo Kunstmuseum, Bâle 2019.

Kosmos Kubismus. L'exposition sur les cubistes créée par le Centre Pompidou et le Kunstmuseum de Bâle a pu se voir prolongée par ce dernier. C'est une vision assez différente du mouvement qu'à Paris, avec une focalisation sur les noms prestigieux de Picasso, Braque et Léger. Il y a moins de place au Neubau qu'à Beaubourg! (jusqu'au 18 août, www.kunstmuseumbasel.ch)

Friends and.... La collection Pierre Keller. Récemment disparu, le bougillon vaudois avait moins collectionné qu'édité, échangé ou reçu. D'où le côté éminemment personnel d'un accrochage qu'il a encore pu superviser et inaugurer. Il y a de tout au Musée Jenisch de Vevey, d'Armleder à Balthus en passant par Keith Haring. La mise en scène est réussie (jusqu'au 11 août, www.museejenisch.ch)

Ombres. Après «Fenêtres» en 2013, voici la nouvelle présentation thématique de l'Hermitage de Lausanne. En 140 œuvres, le visiteur traverse cinq siècles. Il découvre une rare variété dans la manière de suggérer des profondeurs sur un support plat. Bien conduit, le parcours mène de Wright of Derby à Boltanski en passant par Monet (jusqu'au 27 octobre, www.fondation-hermitage.ch)

Silences. D'habitude, c'est le Musée Rath genevois qui se tait. Fermé! Lada Umstätter a bricolé une présentation intelligente sur un thème multiple. L'Atelier Oï lui a donné un superbe écrin noir et blanc. «Silences» forme un agréable itinéraire avec de bons tableaux. C'est la preuve qu'on peut réussir ici une exposition importante avec les moyens du bord (jusqu'au 27 octobre, www.ville-geneve.ch)

Spiegel. Le miroir est commun à quantité de civilisations depuis l'Antiquité. Pour sa dernière prestation avant de quitter la direction du Museum Rietberg de Zurich, le retraité Albert Lutz a choisi ce thème, finalement peu traité. Il y a là de l'archéologie grecque comme des statues africaines ou des estampes japonaises. Un succès (jusqu'au 22 septembre, www.rietberg.ch)

Une estampe d'Utamaro avec miroir. Photo Museum Rietberg, Zurich 2019.

William Kentridge. Le Sud-Africain fait la réouverture du Museum für Gegenwartskunst de Bâle. Ce dernier offre trois étages à celui qui embrasse une quantité de médias. Le plus abouti est sans doute le film, avec des œuvres d'animation en noir et blanc. Noir et blanc comme un pays encore marqué par l'apartheid. Un ensemble impressionnant (jusqu'au 13 octobre, www.kunstmuseumbasel.ch)

MUR/murs. L'Ariana genevois a confié cet été son intérieur et son extérieur à Jacques Kaufmann. Dehors, il y a des pièces monumentales, dont une sorte de muraille de Chine miniature en briques. Dedans, le sous-sol met en valeur d'autres réalisations souvent mahousses. L'homme, aujourd'hui âgé de 65 ans, voit en effet toujours plus grand! (jusqu'au 10 novembre, www.institutions.ville-geneve.ch/fr/ariana/)

Le bout du mur de Jacques Kaufmann à l'Ariana. Photo fournie par l'Ariana, Genève 2019

Klee & Friends. Le Zentrum Paul Klee revient aux fondamentaux avec les collections bernoises. Le grand accrochage d'été propose des pièces de Paul Klee et des ses amis, même s'il n'a en fait jamais rencontré certains d'entre eux, et si les deux visites de Picasso se sont soldées par des fiascos. Il a là Delaunay, August Macke, Franz Marc ou Kandinsky (jusqu'au 1er septembre, www.zpk.org)

La fabrique des contes. Pour son exposition annuelle, le MEG genevois se focalise en 2019 sur l'Europe. Federica Taramozzi en a choisi sept, plus un. Ils se se voient illustrés par la mise en scène, très élaborée (trop élaborée?) et des objets du musée. Le propos de la commissaire est passionnant. Au final, le visiteur s'y perd tout de même un peu (jusqu'au 5 janvier 2020, www.ville-ge.ch/meg/)

Pôles, feu la glace. Les ours blancs, c'est au Nord. Pour les manchots, c'est en revanche le Sud. Nous arrivons à la dernière minute pour recevoir cette leçon de choses particulièrement réussie du Museum de Neuchâtel. Le public y apprend beaucoup, car tout s'y voit dit avec intelligence. Et, à part cela, la présentation se révèle somptueuse sur le plan esthétique. (jusqu'au 18 août, www.museum-neuchatel.ch)



Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."