Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Que verra-t-on au Grand Palais de Paris en 2019? La Lune, les Soviétiques et Le Greco!

L'avant-dernier programme avant les grandes rénovations est désormais connu. Il y aura des expositions très classiques à l'affiche en 2019-2020. Les Nabis et Toulouse-Lautrec font partie des réjouissances.

La clownesse Cha-u-Kao vue par Toulouse-Lautrec.

Crédits: RMN, Grand Palais 2019

La Réunion des Musées nationaux (RMN) communique le programme du Grand Palais et du Luxembourg pour 2019. Rappelons que l'immense bâtiment proche des Champs-Elysées (le Grand Palais, donc) va bientôt fermer ses portes en raison de travaux (1). Ce sera normalement en décembre 2020. Le chantier devrait durer deux ou trois ans. Il faut cependant que tout soit fini avant les Jeux Olympiques de 2024. Le budget des travaux semble tout simplement effarant. Il se monte à 466 millions d'euros, alors qu'on parlait au départ de 236. Déjà en partie rénové, l'édifice n'est pourtant pas proche de la ruine. On comprend les coups de gueule de Stéphane Bern, qui dit combien de monuments abandonnés ont pourrait restaurer en régions pour ce prix-là.

Mais revenons à nos moutons, comme dirait notre ami Rabelais. Le début des festivités est connu. Le Luxembourg présentera «Les Nabis et le décor» du 13 mars au 30 juin. Montée par Guy Cogeval, la manifestation tournera bien sûr autour de Bonnard, Roussel, Vuillard et Maurice Denis. Un seconde manifestation proposera parallèlement au Grand Palais du 20 mars au 4 juillet un panorama de l'art soviétique. "Rouge" se focalisera certes sur les années 1920, mais la période stalinienne devrait se voir évoquée. Les lieux accueilleront dans une autre halle du 3 avril au 27 juillet «La Lune» afin de dignement rappeler les premiers pas sur notre satellite des cosmonautes américains le 20 juillet 1969. Notez que de nombreuses personnes contestent toujours cette conquête spatiale et parlent d'images truquées...

Les Anglais au Luxembourg

Et après l'été? Il y aura du 9 octobre au 27 janvier 2020 aux Champs-Elysées un Toulouse-Lautrec monté en collaboration avec Albi. Les autres locaux du Grand Palais abriteront un Greco réalisé en tandem avec Chicago. La rétrospective se déroulera du 16 octobre au 27 janvier 2020. Un exposition encore à signaler au Luxembourg, la RMN ayant en 2019 un pied à Lille, deux à Marseille et un à Biot chez Fernand Léger (ce qui ferait plutôt quatre pattes). Le musée proche du Sénat montrera du 11 septembre au 15 janvier 2020 «L'âge d'or de la peinture anglaise», de Reynolds à Turner. Là, si vous voulez mon avis (que vous aurez de toute manière) je trouve que le programme se révèle un peu lourd pour un si petit espace d'exposition.

(1) Il y aura alors un bâtiment provisoire sur le Champ-de-Mars.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."