Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

"Que faites-vous de vos morts?" Sophie Calle a posé la question. Voici les réponses

La photographe publie le livre d'or de son exposition de 2017-2018 au Musée de la chasse et de la nature. C'est un joli ouvrage, avec des propos parfois très curieux.

L'affiche de l'exposition. Version horizontale.

Crédits: Musée de la chasse et de la nature, Paris 2017

«Je recueille chez les brocanteurs des photos de gens qui n'ont plus de famille puisqu'ils sont à la brocante. Je les installe dans mon panthéon. Je leur donne une histoire. Ce sont mes désoubliés.» Cette réponse, et naturellement bien d'autres, se trouve dans le livre de Sophie Calle intitulé de manière interrogative: «Que faites-vous de vos morts?». L'ouvrage se base sur une exposition que la photographe avait proposée en 2017-2018 au Musée de la chasse et de la nature à Paris, "Beau doublé, Monsieur le Marquis". Je vous en avais parlé. La chose a connu un succès public phénoménal. Il y avait jusqu'à deux heures d'attente avant d'entrer. Que voulez-vous? La Française a su rendre les sujets dérangeants «tendance». Le Musée de la chasse et de la nature arrivait en prime après le décès de sa mère et de son chat. Deux événements d'une importance apparemment égale. On s'arrache du coup aujourd'hui ses services. En ce moment, Sophie occupe à elle seule cinq musées de Marseille.

Les amateurs avaient déjà pu s'en rendre compte. Sans état d'âme, Sophie fait feu de tout bois. Elle publie ainsi chez Actes Sud les notes anonymes des visiteurs apposées l'an dernier dans le livre d'or. Ses pages se voient reproduites telles quelles, entre deux images prises dans un cimetière américain. Des photos sans nom, elles aussi. Les dédicaces sont faites à «father», «mother», «baby» ou «grandma». Environnements de gravier. Les familles de ces gens se sont effacées ou éteintes. Reste juste une pierre gravée. La Française adore ce genre de rapprochements sinistres, qu'elle cultive avec succès. Les morts oubliés viennent après les aveugles, les accidentés ou les victimes de catastrophes sentimentales. Il y a un peu de voyeurisme chez l'artiste qui aime étaler des vies cabossées. La sienne même, parfois. D'où un certain malaise, qui avait culminé lors de sa grande rétrospective au Centre Pompidou en 2003-2004.

Comme au confessionnal

Rien de bien grave ici, finalement. Des réponses tantôt sincères, tantôt ironiques. Beaucoup de confidences, comme au confessionnal. «Mon père me rend parfois visite le soir, ma mère pas.» «Lorsque ma mère est morte, j'ai dormi dans son dernier drap de fine percale.» «Je fais court. Mon frère Christian, héroïne. Mon frère Eddy égorgé par un inconnu qui sortait d'un hôpital psychiatrique. Richard, l'héroïne encore. Marco, l'héroïne lui aussi. Tommy le sida. John le sida as well.» «Ma mère a son nom en lettres blanches sur la pierre blanche. Mon père s'est engueulé avec le graveur, Du coup, c'est un peu la tombe du soldat inconnu.» Sophie Calle sait pomper des gens l'étrange et le malsain. Un des intervenants du livre d'or, qu'Actes Sud publie sur un papier très léger avec une couverture noire et une tranche argent, le lui fait d'ailleurs bien comprendre. «Mes mort, je leur fous la paix. Et vous devriez faire de même.» Difficile pour Sophie, qui a fait une intervention en 2016 au cimetière des Rois genevois! Les morts, c'est son fonds de commerce.

Pratique

«Que faites vous de vos morts?» de Sophie Calle, aux Editions Actes Sud, 272 pages.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."